Le Mont Takao et la beauté de l'automne japonais 1

Publié le par Mimisan

Dans le billet précédent, je vous ai annoncé la promenade au Mont Takao qui est à proximité de Tokyo, et qui offre une promenade particulièrement appréciée en automne. J'ai lu dans des blogs "la monotonie de l'automne". Je pense que mes billets sur cette saison vous convaincront vite que j'ai un peu de mal à comprendre  cette façon de voir.

C'est le samedi 21 novembre que nous avons fait, ma fille et moi, cette excursion. C'était le premier jour d'un week-end prolongé, le lundi étant jour férié. Il faisait super beau après une période de mauvais temps, vous devinez déjà que nous n'étions pas seules.

En descendant de la gare, c'est déjà très joli





L'un des deux chemins qui mènent au point de départ proprement dit:


On peut faire le premier tiers du chemin - le plus raide - par funiculaire ou télé-siège. Nous étions prêtes à utiliser l'un ou l'autre mais la foule, la file d'attente très longue nous en ont immédiatement dissuadées.




L'entrée du chemin est marquée par une incitation à la propreté avec cette petite statue de "o-sôji-kozo", le jeune préposé au ménage,


et marqué surtout par un oratoire (shintoïsme, la nature entière est déité, c'est elle qui nous permet de vivre)


La stèle plus petite au centre de la photo précise que c'est l'entrée de la voie d'accès au sommet du Mont Takao.
Presque en face, un bâtiment un peu plus important:




Quelques pas, et on a déjà pris de la hauteur. Le long du chemin, nous verrons surtout de hauts mélèzes. Mais aussi des statues, comme ces "Jizo-san" dont un des attributs est de protéger le voyageur:


ou cette autre statue que certains ont assimilée à un Jizo-san si j'en crois le bonnet rouge qu'on lui a offert:


Un premier point de vue s'offre à nous, dont le fond est légèrement brumeux, résultat du soleil, de la chaleur, après la pluie:


et reprenons notre chemin. En fait, nous sommes là à peine au tiers de la distance au sommet. Le plus abrupt de la pente est passé, nous ne sommes pas loin de la gare d'arrivée du télésiège et du funiculaire.


A SUIVRE.

Publié dans paysages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kate 09/12/2009 22:11


eh oui difficile d'être seul au Japon - un lieu vraiment magnifique - pour le bonnet rouge, j'ai pensé à un admirateur de Cousteau ! bises


Mimisan 10/12/2009 16:00


Cousteau, voilà! Tu m'as aporté la réponse à l'impression que j'avais sans arriver à la définir, à la nommer


hauteclaire 06/12/2009 10:21


Une super promenade dans une symphonie en rouge et vert.
Magnifique tout simplement
Bises à toi


Mimisan 09/12/2009 05:56


J'ai toujours aimé cette aison, et au Japon, je l'apprécie d'autant plus.
Bises


Martine de Brest 06/12/2009 05:40


Je ne trouve pas que l'automne soit monotone. Au contraire, pour les couleurs, c'est la plus belle des saisons.
Bises


Mimisan 06/12/2009 16:46


La plus belle des saisons: je me sui sbien d'accord avec toi.
Bises.


oursonne libre 05/12/2009 22:41


la monotonie de l'automne, non ce n'est pas vrai c'est une des saisons ou les couleurs eclatent, j'adore
et en regardant tes photos j'aime encore plus
elle est trop mignonne la statue du petit homme de ménage et que la vue sur Tokio je pense est magnifique
j'adore
j'espère que l'on va arrivé a aller a Tokio cet été
bisous


Mimisan 06/12/2009 16:42


Alors peut-être pourrai-je vous accompagner un peu ici ou là....


Clo 05/12/2009 20:09


Merci Mimi pour l' explication :0010: