Le Mont Takao en automne, 3. A la découverte du Tengu.

Publié le par Mimisan

C'est donc le 3e billet pour cette excursion au Mont Takao en automne, que je vous montre dans l'ordre chronologique. Pour les personnes qui auraient manqué les billets précédents,voilà où aller (mes liens s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre). Première étape CLIC, deuxième étape CLIC.

Nous laissons donc la stupa, les jizo dans leur sous-bois, et continuons notre chemin qui serpente un peu, passe devant d'autres points de vente de dango , distributeurs de boisson, bols de nouilles et autre. Et on arrive à un très grand portail ouvert, seul chemin possible: c'est le temple Yaku-ô-in et l'accès au sommet proprement dit en passant derrière le temple et marchant encore un peu.

A ce temple, je n'ai pas fait les photos que j'aurais voulu, il y avait trop de monde, j'ai renoncé en pensant pouvoir revenir un jour de semaine de beau temps.


La fontaine pour les ablutions rituelles donne tout de suite le ton de ce temple:


Au lieu du dragon si fréquent, nous avons un "yama-bushi" qui souffle dans sa corne qui est un coquillage. Et, petite parenthèse,  vous voyez la "peluche" qui est sur les genoux du monsieur assis? Je le trouve trop mignon (pas le monsieur, le petit chien, bien sûr!)



Ce temple a été fondé par l'empereur Shomu en 744; ce qui ne veut pas dire non plus que les bâtiments actuels soient aussi anciens . Une de ses particularités est d'être dédié au Tengu.
Des masques de Tengu, j'en ai déjà montré de très jolis. Le Tengu est ce personnage de grande taille et qui se distingue en particulier par un très long nez au bout rond.

En dehors de cet appendice nasal,qu'est-ce qui le définit?

C'est un homme qui a mené à bien une longue ascèse très rigoureuse et disciplinée dans les montagnes (dans le mot "yama-bushi", le mot "yama" c'est la montagne). Il a ainsi acquis des pouvoirs particuliers, pouvoirs magiques, sprituels, surnaturels; il peut prendre aussi bien une forme humaine que animale, communiquer par la transmission de pensée, se téléporter (le rêve!). Egalement il se moque - et au besoin punit - les moines ou les hommes vaniteux, qui se moquent trop des règles etc.


Celui-ci est de la catégorie "karasu-tengu". "karasu" c'est le corbeau (qui en Asie sont d'énormes choses noires particulièrement peu plaisantes) , ce qui explique ses ailes et son visage:


L'autre sorte de Tengu qu'on voit plus souvent est le "yamabushi-tengu" .


Même si ici il a gardé les ailes du corbeau, il a tout de même une tête beaucoup plus sympathique:


Montons maintenant au palier où se trouve le temple proprement dit.













Panorama qu'on voit à ce niveau (photo prise au retour,après le coucher du soleil)


Pour aller au sommet proprement dit, on va passer derrière le temple, sur la gauche, un beau chemin qui monte descend et remonte,agrémenté d'une belle flore typique de la saison au Japon.





et un bidouillage que je me suis amusée à en faire:



Bientôt le sommet et le coucher de soleil.
                           

Publié dans paysages

Commenter cet article

Veronique Brosseau 09/12/2009 16:01


une magnifique saison pour les jardins !
merci d'être passée sur mon blog... sur les bords de la Loire !
nous avons eu une jeune fille au pair japonaise en 1969, elle était très sympathique "Katsuko", nous avons ainsi connu un peu de cuisine japonaise aussi ...
ma mère a appris le japonais, il y a quelques années et aime beaucoup la littérature japonaise, quant à moi, je suis sur la littérature chinoise (complètement différente...) ;  bonne journée !
ou soirée ....


Mimisan 10/12/2009 15:04


Je vois qu'il y a dans ta famille un intérêt de longue date pour mon pays d'accueil.

J'ai voyagé un  certain nombre de fois en Chine, et en profitais toujours pour acheter des livres traductions en français de préférence , en anglais putôt que rien, de littérature
chinoise.


Chris 08/12/2009 09:00


Toujours aussi intéressant, le reportage. En particulier, les tengu que je n'avais jamais vu représentés. Comme 'être ou agir comme un tengu' signifie aussi être arrogant, je l'imaginais mince et
le nez en l'air !
Que représentent les statuettes installées à flanc de montagne ?
Et le chien ! Adorable !


Bruno 06/12/2009 10:37


Chouette article Mimisan avec de belles statues aux têtes peu symapthiques. Excellent dimanche.


Aude Terrienne 06/12/2009 10:31


Joyeuse saint NICOLAS Mimi san


hauteclaire 06/12/2009 10:28


Ces arbres au feuillage rouge sont splendides,
j'ai photographié les mêmes (du moins je crois) pas loin de chez moi. Une merveille.
Quant au personnage "corbeau" il n'a vraiment pas l'air très aimable
Bon dimanche


Mimisan 09/12/2009 06:01


Les érables rouges enautomne: ce qui m'a toujours intriguée, c'est qu'il y a aussi une variété d'érable qui a ses feuilles rouges... au printemps, lorsque les
feuilles nouvelles aparaissent!!!!

Le "corbeau", normal, son rôle est de fustiger ceux qui vont de travers