Photos du jour: rideaux de scène…

Publié le par mimisan


 
Ceci est le rideau de scène traditionnel du théâtre Kabuki, tel qu'il a été fixé à l'époque Edo. Il symbolise la réunion de trois grandes familles d'acteurs en une seule compagnie, chaque clan sa couleur.





Et ceci? Peut-être vous demandez-vous pourquoi je vous le présente dans les rideaux de scène?

Et bien si, c'en est bien un… photographié aussi au théâtre Kabuki. Celui-ci n'est pas systématiquement utilisé. Il est entièrement déplacé à la main, je devrais plutôt dire: à corps d'homme. Remarquez les 2 "pointes" que fait le drapé dans la bande supérieure de la photo: ce sont les têtes des hommes qui ont reçu le rideau quand d'un coup sec on l'a décroché et qui d'un pas rapide et glissant le portent jusque vers les coulisses. Il y a toujours une esthétique dans les drapés et mouvements de la pièce de tissu à cette occasion.

Ce rideau est utilisé pour certaines scènes intermédiaires avec un nombre restreint de personnages, souvent 1 ou 2,  devant le rideau, en avant-scène. Il s'agit le plus souvent de scènes ou un homme et une femme aux amours contariées par les contraintes sociales sont en déplacement, en voyage. Ils font là une pose  pendant laquelle ils se lamentent de leur triste sort auquel, le plus souvent, ils comptent mettre fin en exécutant un double suicide, dans des pièces de type "osewamono" お世話もの qui montrent une  époque
(relativement) plus proche de la nôtre , l'époque Edo…
Pendant que la petite scène se déroule ainsi, le travail d'installation du nouveau décor se poursuit derrière le rideau…





Publié dans traditions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article