Explication de "chugen", une période de cadeaux

Publié le par mimisan

Bonjour.

En faisant quelques mises à jour et vérifications, je me suis rendue compte que je ne vous avais toujours pas parlé de "chugen". Je me dois donc de vite le faire avant que la saison soit finie.

Si je résume super à la louche, je peux dire que c'est les cadeaux faits aux connaissances et relations pour les remercier et se rappeler à leur bon souvenir, au milieu de l'année. Mais si on se contente de cela, on passe à côté de tout le charme de l'histoire.

Laissez- moi donc vous en dire plus:

D’où vient l’habitude des grands magasins de faire un tel battage et une telle organisation pour les cadeaux de cette période de l’année ? Et l’habitude de la clientèle de se précipiter dans le rayon spécialement aménagé pour cette période ?
C’est le résultat d’une opération commerciale du grand magasin Mitsukoshi en 1911.
Il avait lancé cette publicité : « Chugen est là. Chugen est là. Si vous commandez ce dont avez besoin pour obon à Mitsukoshi de Tôkyô, nous vous le livrons très rapidement. » C’était une publicité pour inciter la clientèle à faire ses achats de la fête des ancêtres à ce grand magasin.  Cette opération commerciale de l’époque Meiji connut un très grand succès.  Au point que les autres grands magasins l’ont imité.  C’est ainsi que les cadeaux de milieu de l’année sont appelés "ochugen".

Mais le mot "chugen" lui-même est beaucoup plus ancien.  On trouve ces caractères dans un texte taoïste chinois appelé zenshu . les kanji de « chugen » (中元) veulent dire mot à mot : « la source du milieu », et renvoient au 15 juillet, jour associé au 15 janvier appelé « source du haut» (上元), et au 15 octobre appelé « source du bas
» (下元) .
Le Japon a adopté ces termes et, à l’époque Edo, le shogunat Tokugawa décida de faire de "chugen" un moment spécial de salutations, de félicitations parce que c’était très proche du milieu de l’année. Ce jour-là, les gros bonnets de la région s’habillaient de blanc pour aller présenter leurs respects au shogun, en son château.

De son côté, le peuple avait coutume d’échanger des cadeaux « obon » au 15 juillet. Le magasin Mitsukoshi (qui a eu d’abord un autre nom) avait habilement réuni ces deux traditions pour créer une nouvelle coutume massive chez les Japonais : l’envoi de cadeaux de milieu d’année.  Mais, fidèlement à l’ancienne tradition,  cela reste des cadeaux « utiles », surtout dans le domaine alimentaire : huile, shoyu, nouilles, conserves variées, thé, café, variétés de jambon, savon, etc. sont les cadeaux les plus fréquents. Autre période de cadeaux : au Nouvel An, ce qu’on appelle alors « o seibo ». C’est celui qui est « obligatoire » pour les personnes à qui on ne fait de cadeaux qu’une fois dans l’année.


Publié dans société

Commenter cet article

mouna 23/08/2010 21:08



sympa ce concept de cadeaux surtout utile



T. Rebecchi 30/04/2007 14:52

Anate no ressun aligato yo.

mimisan 30/04/2007 17:54

dô itashimashite :D

:0010: lili :0091: 19/07/2006 18:37

sympa comme coutume, nous ici c'est chugen solde cadeaux pour tous si tu as de l'argent
journée encore très chaude,   aussi je partage un verre de sirop de fraise glacé à siroter sous le ventilateur. A la tienne;  bonne fin d'après-midi :0010:

Louis CHATEL 19/07/2006 01:33

Bonne journée :o)
Quelques soucis de PC... repasserai plus tard !

:0002:@nne marie :0002: 18/07/2006 22:28

je trouve cette coutume super sympa car il est bon de se rappeler aux gens qu'on aime en milieu d'année ! ! Bisous de la mer rouge@nne marie