Le Japon et la neige

Publié le par Mimisan

Je vous ai montré la neige sur Tokyo, du moins dans mon quartier Kojimachi Yon-bancho et Yotsuya. Comme dit l'un d'entre vous: un peu de neige, et la ville est transfigurée. Tous les commentaires étaient intéressants, sympathiques, mais l'un d'entre eux a particulièrement retenu mon attention. Nous le devons à un lecteur qui réside à Grenoble.
Je me permets de le citer ici:

<<Je suis toujours étonné quand je vois comme ça une couche épaisse de neige sur la chaussé des villes étrangères. Je suis à Grenoble, et chez nous le déneigement des chaussées est d'une efficacité redoutable, que ce soit en ville ou dans la montagne environnante.

 En ville, il faut des conditions exceptionnelles pour espérer voir tenir un peu de neige sur les chaussée salées et consciencieusement stoute la nuit s'il le faut (Grenoble est au milieu des montagnes mais n'est qu'à 200m d'altitude). Dans la montagne le moindre petit bout de route perdu desservant quelques maisons n'est généralement pas épargné par le chasse-neige passé 10h du matin. C'est vrai que dans ma région, les municipalités sont aguerries en raison de la situation géographique, mais voir par exemple des grandes villes américaines paralysées chaque année par la neige me paraît toujours très bizarre/étrange/étonnant.>>

Tout d'abord, merci à ce lecteur pour son intéressante contribution.
Et félicitations à la ville de Grenoble pour sa bonne organisation.

Et comme je fais feu de tout bois pour la vie de ce blogue et vous parler de la vie ici, j'en profite pour  préciser un peu ce qu'il en est de la neige dans ce pays toujours un peu étonnant où j'habite. Mais n'attendez pas de grandes données scientifiques, je n'ai pas le temps de faire ce genre de recherche.

Tout d'abord, une carte, où très aproximativement une ligne noire. Au-dessus de cette ligne, les parties enneigées ou souvent enneigées ou très très enneigées du Japon. J'ai également ajouté quelques noms de régions pour aider au repérage.

Image Hosted by ImageShack.us
A Tokyo, il neige de une à 3 fois dans l'hiver. Presque toujours une fois à la fin de l'hiver (fin février, début mars) lorsque la ligne de heurt du front chaud et du front froid se déplace et se trouve au-dessus de cette ville, chute de neige quelque fois symbolique mais souvent accompagnée d'orage. Toutefois, l'an dernier il n'y a pas eu de neige une seule fois.
Ce dimanche, c'était une neige "mouillée" qui tombait, elle n'a pas vraiment tenu, surtout par rapport à la densité des flocons. Ça s'est arrêté vers la fin d'après-midi et lorsque le lendemain je suis sortie, il n'y avait quasiment rien.

Sur la carte, vous repérez la sorte d'arête dorsale montagneuse de l'île principale, qui représente la ligne de partage des eaux. C'est sur ce côté Mer du Japon que se trouvent les zones de plus fortes chutes de neige. Mais là, c'est du sérieux. Jusqu'à des 6 mètres. C'est le "Pays de Neige" évoqué par le fameux roman de Kawabata. Même si l'on dit que depuis quelques années les chutes sont moins importantes, elles restent abondantes.
Je me permets aujourd'hui d'utiliser 2 ou 3 photos trouvées sur le net qui illustreront un peu mon propos.

Image Hosted by ImageShack.usUne gare dans une de ces régions de neige. On voit bien l'épaisseur de la couche sur le toit de la guérite. Mais la couche sur le quai est beaucoup moindre. Les rails sont dégagés. Les trains chasse-neige passent régulièrement. Malgré les nombreuses circonstances qui pourraient être contrariantes, les communications fonctionnent bien dans ce pays, dans l'ensemble.

Dans les grandes villes comme Sendai (350km de Tokyo, mais on sent une grande différence), Sapporo etc, et d'autres un peu plus modestes aussi, beaucoup de moyens sont mis en œuvre pour le désenneigement. L'un d'entre eux, utilisé aussi sur les routes, est intéressant: un système d'arrosage très fin au niveau du sol, "arrosage" de la rue ou de la route avec de l'eau chaude.

Mais ça ne peut pas être le cas partout. 

Image Hosted by ImageShack.us
Autre image empruntée au web, prise à Shirakawago, au sud de Tokyo, mais versant Mer du Japon. Un site très réputé que j'ai vu il y a un certain nombe d'années, en automne. Il est très apprécié aussi en hiver, sous la neige. parce qu'il y neige bien, dans ce village inscrit au patrimoine mondial.

Image Hosted by ImageShack.us
C'est toujours dans le même village. Regardez bien le monsieur en rouge sur son toit. Regardez bien ce qu'il tient: oui, une pelle. Oui, il fait "yuki oroshi" enlever la neige du toit. Et tous les ans il y a des blessés et des morts à cause de cette activité hivernale.

Imaginez aussi que dans bien de ces villages de montagne, les chutes de neige sont telles que l'hiver, toutes les fenêtres et portes du rez-de-chaussée sont condamnées, le plus souvent protégées par des plaques de bois, et des issues sont ménagées dans les étages supérieurs, et parfois avec difficultés.

Il arrive aussi que, même dans les villes plus importantes, la chute de neige soit tellement dense et tenace qu'on ne peut rien faire à ce moment là. Et pendant ce temps-là, on nous montre les pruniers en fleurs de Okinawa, comme c'était le cas dimanche...

undefined
Hier, parmi les photos présentées, il y avait des camélias. Et j'avais finelement renoncé à mettre aussi un camélia tout seul, que j'avais préparé.

Image Hosted by ImageShack.us
Or justement, hier, ClaudeB a elle aussi mis un camélia dans son article. Sa fleur et la mienne ont un point commun de plus: les deux sont mouillées :lol:

J'ai été un peu plus bavarde aujourd'hui, mais il fallait bien que je traite ce sujet un jour ou l'autre. L'occasion a fait le larron.

Image Hosted by ImageShack.us

Publié dans nature

Commenter cet article

michel 14/02/2008 22:27

C'est très joli tout celà.

Andraste 10/02/2008 19:19

Comme je viens du Québec et vu la quantité de neige que nous avons ici, je ne serai pas trop dépaysé sur se plan !

Véro 09/02/2008 22:29

Je frissonne, de froid, mais aussi à la vue de ce monsieur sur son toit. Pas étonnant qu'il y ait des bléssés. Véro

fugen 08/02/2008 22:14

Ah tant de neige...! Je crois que je n'en verrai pas cette année...Ca rapelle l'enfance car ça devient rare chez nous...Enfin quand tu n'es pas équipé c'est la galère quand même..(souvenir d'un coup de froid à Kyoto les pieds et mains gelées...)

Delphine POGGIANTI 08/02/2008 01:31

Ah ce sont donc des camélias !!!!Et oui je ne suis pas très calée en noms de fleurs et je me demandais bien ce qui restait fleuri comme ça tout l'hiver !