La forme la plus traditionnelle d'ikebana: le seika

Publié le par Mimisan

Ces jours-ci, j'ai pu reprendre un peu l'activité d'ikebana avec ma professeur. Cette fois, je souhaite réaliser enfin une de mes intentions: arriver à me débrouiller par moi-même pour la forme la plus traditionnelle, la plus épurée et la moins simple et rapide à réaliser: le style "seika".
J'en ai déjà fait avec Madame Ishizuki, mais il y a bien longtemps que j'en ai pris le temps. Son aide m'était donc indispensable.
Cette vignette d'introduction à mes billets sur l'ikebana ne représente pas ce style. Comme d'habitude lorsque je fais un billet à partir d'un ikebana que j'ai réalisé, je vais vous montrer un peu le processus.
Maintenant, nous ne le faisons plus dans les locaux  del 'Institut mais une fois par mois chez un fleuriste de Hiroo, spécialisé depuis plusieurs générations dans notre Ecole Ikenobo (Koryu).

D'abord, avec le professeur (ce serait pour un autre style de réalisation, je le ferais seule) choix des matières à utiliser:


Tout d'abord, ne vous étonnez pas de l'aspect des lieux, nous sommes là au sous-sol, dans la réserve où se trouvent aussi les chambres froides.
Pour réaliser le seika, il vaut mieux avoir des branches que l'on peut courber, et on choisit les branches selon leur aspect qui nous convient plus ou moins bien.
Ensuite, nous choisissons aussi des fleurs:


Ensuite... au travail!


Pour me remettre les idées en place, le prof me montre une photo du genre que je vais devoir tâcher de réaliser. Précisons que tout est très strict et calculé. Vous avez vu que mes branches sont toute droites, il va me falloir les façonner, mais pas au hasard, pas n'importe comment. Pas de problème, j'adore faire ça. Et il parait que j'ai le coup de main (il m'est quand même arrivé aussi de casser mes branches ou mes tiges; mais pas avant-hier).


Il vaut mieux avoir la main chaude pour faire ça. Remarquez aussi la position des pouces: ils servent de point d'appui pour la torsion que j'exerce progressivement. Et selon les cas, j'utilise aussi une autre position:


Evidemment, normalement, je tiens cela plus près de moi, pas à bout portant comme pour les besoins de la photo.
La partie supérieure de ma réalisation commence à prendre forme:


Une belle forme tombante d'un côté, et montante courbée de l'autre. Sans doute avez-vous l'impression qu'il n'y a à la base qu'une seule branche. Mais en fait il y en  a 2, la tige de la 2e devant être travaillée un peu pour qu'une fois mise en place, elle colle bien à la première.

 

Une petite branche tournée un peu vers l'avant va être ajoutée, à une hauteur très calculée, comme le reste,et ensuite je passe aux fleurs dans la partie basse du vase.


Là vous voyez un peu aussi mon plan de travail et des instruments. Le sécateur blanc est à ressort, pour des branches particulièrement dures, et/ou pour des  mains qui ont un peu perdu de force. Sinon, au premier plan, vous avez le sécateur d'ikebana traditionnel


et à droite du vase, c'est une pince spéciale dont je vais me servir pour assouplir les tiges des petits chrysantèmes jaunes


Et mon tout donnera ça:





Mon prochain billet sera très différent (pour marquer une étape de ma vie plutôt que de mon blog...)                               

Publié dans ikebana & flore

Commenter cet article

françoise 07/11/2009 07:45


Magnifique !


Mimisan 07/11/2009 18:48


Merci. Mais je n'aurais pas pu le faire sans la prof...


lydie 26/10/2009 22:01


Voila bien longtemps que je n etais venue
il faut du muscle aux poignets


Mimisan 28/10/2009 18:53


Non, ce n'est pas ce qui intrvient, sinon on risque de tout casser (ça m'est déjà arrivé plusieurs fois d'avoir donné le petit coup de trop à une branche ou une
tige un peu trop sèche )


escargotine 23/10/2009 14:08


coucou, j'aime beaucoup la forme épurée de ce bouquet - vraiment très réussi - bisous fleuris - bonne soirée


Mimisan 23/10/2009 15:14


Mais pour celui-là, sans la prof, je n'aurais pas réussi à donner les porportions justes.


voyelle 22/10/2009 17:46



j'aime les courbes !



Zip de Zoup 22/10/2009 16:52


C'est très joli et très savant, je me demande si j'aurais la patience, chez moi un bouquet c'est à l'inspiration, je n'ai jamais su calculer, mais en tout cas  c'est bien joli , le vase en
bambou rajoute du charme !
Bravo Mimisan 


Mimisan 24/10/2009 14:46


Personnellement, je trouve l'ikebana un excellent déstressant.
Et puis quand on est un pu habitué, ça vient un peu naturellement.
Bises.