SECURITE: les pompiers dans mon immeuble,des gestes qui peuvent sauver

Publié le par Mimisan

 

exercice-securite-1.jpg

 

Et oui, une belle voiture bien rouge des pompiers devant mon immeuble. Et non, il n'y a pas d'incendie ni autre problème de leur ressort. 

Alors?

 

exercice-securite-2-pompier.jpg

 

Non non, on ne s'occupe pas d'un blessé. on fait juste "comme si".  

Je m'explique.

 

Nous avons programmé une séance d'information pour la sécurité avec la collaboration des pompiers comme j'en ai déjà montré ici,sauf que nous, c'était d'une modeste ampleur: un immeuble de dimension modeste et, comme partout ailleurs, des gens pas assez motivés pour participer. Dommage.

 

En tout cas, j'ai révisé comment on se sert d'un extincteur.

 

exercice-securite-3.jpg

 

Pas de photo plus intelligente pour cet épisode, j'étais descendu en oubliant mon appareil! En tout cas, n'oubliez pas qu'il faut tenir l'extrémité renforcée du tuyau. Si vous tenez plus en amont, l'extrémité sera souple et bougera dans tous les sens  sous la pression au lieu de pouvoir bien viser là où il faut.

 

exercice-securite-3A.jpg

 

On va jouer à la poupée???

 

exercice-securite-4.jpg

 

Pas exactement.

Nous avons une initiation au défibrilateur appelé au Japon "AED".

Ces dernières années, le Japon a entrepris d'installer ces appareils dans les lieux publics (stations de métro, des hôtels etc). Encore faut-il avoir que faire.


En fait, c'est relativement simple.


La personne qui a un malaise peut-être cardiaque est allongée.

On ouvre la boîte qui dit ce qu'il faut faire.

 

exercice-securite-5.jpg

 

On s'assure d'abord que la personne respire encore.

On enlève la protection bleue. On applique sur la peau l'une des plaques à peu près au creux de la clavicule droite, celle de gauche est mise un peu sur le côté, comme vous pouvez le voir sur la poupée de gauche.  Il faut bien "coller" les plaques pour que la suite fonctionne bien.

L'appareil analyse l'état de la personne. S'il estime que c'est justifié, il demande d'appuyer sur le bouton qui va déclencher le choc électrique. Sinon, il dit de passer tout de suite au massage cardiaque (en attendant l'arrivée des secours). De toute façon il faut faire ce massage cardiaque après le choc électrique.

 

exercice-securite-6.jpg 

Après la théorie, les travaux pratiques


exercice-securite-7.jpg

 

Et puisqu'il était question aussi du massage cardiaque à la main, (et de la respiration artificielle), j'ai demandé si on pouvait nons remontrer la bonne façon de faire.

 

exercice-securite-9.jpg

 

C'est avec la base de la main, près du poignet. Il faut tenir les bras, les coudes droits et faire porter le poids avec l'ensemble du corps, du moins du buste par une sorte de mouvement en avant. Il est plus efficace d'avoir une position proche de l'angle droit pour les genoux, et les genoux écartés au moins comme le monsieur que l'on voit là. Il faut presser fort 30 fois de suite sur un rythme rapide, 2 souffles bouche à bouche et reprendre les pressions.

On croit que ce n'est pas difficile, mais j'ai fait l'expérience, il m'a fallu corriger la position sous les conseils attentifs  du gentil vétéran; et le regard des autres personnes présentes.

 

exercice-securite-8.jpg

 

NB:

- l'usage du défibrilateur est compatible avec la présence d'un pace maker.

- Si on est la personne qui découvre une autre qui s'effondre et que l'on est amené à prendre les initiatives, désigner une personne du doigt pour lui demander d'apporter le AED qui est à tel endroit. Si on lance la demande à la cantonnade, personne ne bouge. Ne pas hésiter à commencer le massage cardiaque en attendant que l'appareil (ou les secours) arrive.

- Dans ce cas aussi, si c'est une femme qui a un malaise, demander aux autres personnes de faire un cercle un peu écarté et en tournant le dos. Ainsi la pudeur de la personne sera respectée quand on la dévêtira un peu pour appliquer les plaques.

 

Et nous avons fini notre réunion par un pot de l'amitié.

 

exercice-securite-9A.jpg

 

 

(pour les personnes qui l'attendent, je précise que je n'oublie pas Hokkaido)

              

Commenter cet article

siobhan 18/02/2011 20:24



Une excellente initiative, nous aussi peu de gens sont secouristes. Dans mon travail, j'ai été désignée et je ne le regrette pas, il est important de savoir comment
se servir de tous ces outils qui peuvent sauver des vies. Entre autres; le défibrillateur et de savoir où ils se trouvent.



Armide 01/10/2010 15:37



J'apprécie cet article accompagné de "photos intelligentes". Tout le monde devrait être astreint à ce genre d'exercice qui devrait être considéré comme une obligation civique.



Louis CHATEL alias Gros Louis 18/09/2010 19:40



ça c'est de la formation en ligne :0085:


GL plus trop là mais je suis les news...



francine 18/09/2010 15:31



voila bientôt 4 mois que je n'étais pas venu sur le net .J'ai été opérée d'un cancer du sein et tout ce qui suit après ...je remonte à la surface et je vais recommencer à venir au JAPON  par
votre entremise ce qui est moins fatiguant ..Donc à bientôt sur votre blog



jean-marie 16/09/2010 01:57



bonsoir, chère Mimisan,
je viens un peu en retard
quelques problèmes de santé (moins grave que ceux dont tu parles ici...)
ces gestes sont importants puisqu'ils peuvent permettre de sauver quelqu'un
en France on n'en fait pas assez de propagande
bises amicales
jean-marie