Brèves de Tokyo: les robots; les vieilles barbes

Publié le par mimisan

Bonjour

J'ai déjà eu l'occasion de présenter ici des fantaisies japonaises concernant les robots comme à cette page ou à cette autre. Plus un robot sommelier dans mon blogue culinaire.

Aujourd'hui, c'est le robot femme de ménage qui fait son apparition. Les fantaisies de nos auteurs favoris de SF de la première génération sont en train de devenir réalité. Le fameux XXIe siècle!

Lisez donc ces deux dépêches qui se complètent:

ROBOTS:
mercredi 28 février 2007, 13h15
Japon: ne pas faire deux fois la même ânerie, le prochain défi des robots

TOKYO (AFP) - Les nouveaux robots humanoïdes japonais savent désormais servir le thé aux humains et laver les tasses. Mais le plus difficile est désormais, selon des chercheurs nippons, de leur apprendre à tirer les leçons de leurs bêtises pour ne pas casser plus d'une fois la vaisselle.
Une unité de recherches de l'université de Tokyo a présenté mercredi une nouvelle version de robot d'assistance à domicile, le HRP-2W, capable de s'adapter aux gestes de son maître pour lui créer l'environnement le plus satisfaisant, mais pas encore d'améliorer son comportement de lui-même.

Au cours d'une expérience devant les journalistes, le professeur Tomomasa Sato s'est fait servir de façon improvisée une tasse de thé dans son sofa par un HRP-2W lui obéissant au doigt et à l'oeil. Il entendait ainsi démontrer que les robots sont désormais capables de comprendre d'eux-mêmes les gestes et les paroles des humains et d'adapter leur comportement en conséquence.

"Il n'y a pas de scénario de mouvements prédéfini dans cette démonstration", a-t-il assuré en dégustant son thé.

Toutefois, la prochaine étape est d'apprendre aux robots à gérer les imprévus, comme le fait de casser une tasse, a reconnu le directeur de l'équipe de recherches sur les techniques humanoïdes, Masayuki Inaba.

"Ils vont devoir mémoriser les informations tirées des différentes situations rencontrées, pour anticiper et apprendre à discerner en établissant les liens entre les effets et les causes", a-t-il ajouté.

De nombreuses équipes de recherches travaillent au Japon sur le développement de robots d'assistance domestique, estimant que la main d'oeuvre humaine risque à l'avenir de faire défaut pour répondre aux besoins croissants d'aide aux personnes âgées et aux enfants.

   

"Il n'y a pas de scénario de mouvements prédéfini dans cette démonstration", a-t-il assuré en dégustant son thé.

Toutefois, la prochaine étape est d'apprendre aux robots à gérer les imprévus, comme le fait de casser une tasse, a reconnu le directeur de l'équipe de recherches sur les techniques humanoïdes, Masayuki Inaba.

"Ils vont devoir mémoriser les informations tirées des différentes situations rencontrées, pour anticiper et apprendre à discerner en établissant les liens entre les effets et les causes", a-t-il ajouté.

De nombreuses équipes de recherches travaillent au Japon sur le développement de robots d'assistance domestique, estimant que la main d'oeuvre humaine risque à l'avenir de faire défaut pour répondre aux besoins croissants d'aide aux personnes âgées et aux enfants.>>


    vendredi 2 mars 2007, 13h48
Robot, un cocktail et l'addition!

DES ROBOTS SERVEURS

TOKYO (Reuters) - Une université japonaise a mis au point un barman et un serveur humanoïdes capables de concocter des cocktails bien frais, de les servir avec style puis, miracle, de faire la vaisselle.

Les deux robots, baptisés HRP-2 n°7" et n°8, travaillent en équipe pour servir les boissons et ramasser les verres vides. Ils ont également la capacité d'ouvrir un robinet et de remplir un récipient.

Même s'ils prennent leur travail très au sérieux, les résultats ne sont pas toujours au rendez-vous et aussi bien n°7 que n°8 renversent régulièrement les consommations des clients. Ils doivent ainsi porter des gants de cuisine imperméables pour se protéger les mains.

Les ingénieurs de l'université de Tokyo à l'origine du projet envisagent désormais de les programmer pour débarrasser une table, charger une machine à laver et plier le linge.

"Ils peuvent être une vraie bénédiction pour les couples dans lesquels l'homme et la femme travaillent parce qu'ils s'occupent des tâches ménagères pendant que vous êtes absent", assure Masayuki Inaba, le père des deux robots.

La mise au point d'un seul robot coûte actuellement 50 millions de yens (325.000 euros), un coût qu'Inaba espère significativement réduire d'ici dix ans.>>


C'était dans la catégorie "insolite". Mais est-ce si insolite que ça? les progrès actuels ne nous ont-ils pas préparés à cette situation? En tout cas, personnellement,je ne place peut-être pas l'insolite au même en motif que ceux qui ont présenté ça dans Yahoo. Pour moi, l'insolite est qu'on élimine l'être humain , on élimine des emplois.

Au Japon, ils vont vous dire: non, à l'inverse, nous sommes obligés de robotiser nos grandes usines bien plus qu'avant, à très très grands frais, y compris pour des travaux jusqu'à présent réputés ne pouvoir êre réalisés qu'à la main (certains montages délicats, habillage de voiture etc) parce que nous manquons de main d'œuvre (vu ces jours-ci dans une émission très sérieuse), et l'introduction de main d'œuvre étrangère est très contingentée.
Egalement dans l'émission de débat politique et de société "Telebi Tackle" de ce soir, où il était question du problème de la natalité et de ce qui l'entoure, les femmes se plaignaient que le nombre de travailleuses phippines admises par an soit d'un quota trop limité. Elle viennent en particulier pour suppléer les besoins en infirmières et ça fait longtemps qu'on les voit aussi comme bonne-babysitter des familles gaijin qui sont là avec le statut et les facilités d'expat du privé (mais les conditions sont très exigeantes pour l'employeur aussi)

Et à propos de cette émission de ce soir, je vais un peu passer au billet d'humeur, je crois...

Aujourd'hui, le plateau était composé de façon assez différente de d'habitude; le thème principalement traité étant le fameux problème de la natalité, en dehors des 3 personnes nécessairement toujours là, il n'y avait que des femmes, des députées japonaises et des étrangères (dont une française) et un seul homme, un certain Miyake, qui est là à toutes les émissions, d'ailleurs, un monsieur pas jeune, observateur et commentateur de la vie politique. J'avais déjà observé sa tendance à l'esprit vieillot que je n'aime pas au Japon, mais ce soir, il s'est surpassé. Il en devenait ridicule et surtout exaspérant. Mon côté bagarreur un peu fatigué ces temps-ci reprenait du poil de la bête!
Lorsque j'ai pu mettre cette émission, elle était déjà un peu commencée. C'était justement la Française qui parlait et qui expliquait le fait de vivre ensemble avant de s'engager par les liens du mariage pour vérifier qu'on est vraiment aptes à vivre ensemble ou non, et qu'on attendait donc d'autant plus pour faire des enfants. Ce pauvre vieux c... (ce qui fait que l'on est vieux, ce n'est pas simplement l'âge, c'est un état d'esprit qu'on a ou heureusement qu'on n'a pas; et éventuellement la maladie, mais ça, c'est autre chose) ce vieux "machin", donc, s'est montré là franchement grossier par son attitude puis agressif, même. Il faisait exprès de ne pas écouter, d'avoir l'air de faire autre chose, jusqu'à ce qu'il explose en l'interrompant brutalement. Il devenait tout rouge de colère et de mépris à l'idée de ces mariages qui n'en n'étaient pas et qui faisait fi de la nécessité de donner naissance à des enfants qui serviraient le pays en concrétisant ce pourquoi un mariage est fait . Il ne l'a pas dit entièrement tel quel mais c'était ça. Je rends l'esprit à défaut de rendre la lettre.

Un peu plus part, il a eu une autre belle goujaterie en disant à l'une des femmes députées qui était là (il a systématiquement rejeté ce que disaient les femmes) qu'elle n'avait rien à dire elle qui n'était pas marié et pas d'enfant...
Ça m'a rappelé ce qu'un ministre avait dit en public à propos de Madame Doï, une femme intelligente, qui a été pendant plusieurs années la tête du partie socialiste (de toute façon très rose pâle au Japon) : qu'elle n'avait rien à faire et à dire dans ces lieux (de la vie politique etc) elle femme même pas mariée.

Oui, au Japon, le mariage est pour beaucoup d'abord un statut social pour ne pas être le clou qui dépasse...

(Vous comprenez maintenant pourquoi j'hésite toujours un peu à écrire: quand je suis partie, ça risque d'être long...)

Publié dans actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vero 07/03/2007 19:55

j'ai vu en passant qu'il y avait un bonjour. Si j'ai des idées avancées sur le mariage, je suis en retard dans mes mises à jour moi. Hihi !
J'ai une excuse, je passe un examen lundi. Véro

mimisan 08/03/2007 10:10

C'est même 2 bonjours que tu vas avoir çà rattraper :lol:

Fancri 06/03/2007 18:30

on a le temps de te lire car ici il pleut....j'ai acheté mes "chéries" ce sont des pommes de terre roses un délice au cuit vapeur...bonne soirée et bonne nuit.

Yves Lafont 06/03/2007 15:50

Bonjour MIMI,D'après mes lectures sur la question, il me semble que le Japon dans toute son histoire a été toujours très en avance sur les automates et les robots ! j'ai vu des clips vidéo impressionnants sur la précision des mouvements et le réalisme des postures.C'est un domaine qui laisse songeur, quand on pense à la complexité et la technologie nécessaire pour reproduire le comportement humain ... Cet article est fort intéressant, et je t'envoie tous mes compliments !A bientôt, gros bisous de FranceYVES

mimisan 06/03/2007 16:17

Oui, déjà bien avant le robots, ils ont été très forts pour la création d'automates.Bises

A-L 06/03/2007 11:43

Tous ces robots de plus en plus humains me font peur...

mimisan 06/03/2007 16:12

Arrff! la révolte des robots comme dans les romans de SF, c'est aps encore pour demain Rassure-toi :lol:

:0038: @nne marie :0075: 06/03/2007 10:57

Pas long car super intéressant ! !  Je veux un robot qui fasse la cuisine: mon rêve ! ! !  et aussi les courses ! ! lol ! ! ! !  Bizzzz! ! ! !    @nne marie  

mimisan 06/03/2007 16:11

et la lessive, et le repassage, et surtout qui range bien les choses et qui nous les sorte à la demande; après ça, je veux bien garder la cuisine, et forcément les courses qui vont avec :lol:Bisous