Un peintre: Okamoto Taro

Publié le par mimisan


Bonjour.



Je réédite cet article pour lui apporter un complément en fin de page.

Aujourd'hui, je voudrais vous pésenter un peu un grand peintre contemporain du Japon, OKAMOTO Taro. 岡本太郎 . (Je rappelle que j'ai l'habitude japonaise de dire le patronyme en premier, pour aider à la distinction, dans ce cas je l'écrit en majuscule).

Il est né en 1911, le 26 février, de parents artistes et poètes l'un et l'autre. Sa mère avait un esprit d'avant-garde.
Il a été élevé dans un cadre assez peu conformiste.

Dans sa jeunesse, il a fait un long séjour de plusieurs années en Europe, en France. Il a été un élève de Marcel Mauss en 1938.
Il a adhéré au mouvement "Abstraction Création" et au mouvement surréaliste. En 1936, il peint <<Le Bras blessé>>, œuvre qui lui apportera une reconnaissance internationale.

Il a touché à divers genres et techniques: la peinture, mais aussi la sculpture, du design d'objets divers, d'immenses fresques, etc.

On reconnait bien dans sa peinture les influences de Picasso, Dali (dont il a adopté aussi des postures) et Max Ernst.

En même temps qu'il travaillait à la Tour du Soleil, il a réalisé une immense fresque pour un hôtel au Mexique. Un jour l'hôtel a fait faillite est tombé à l'abandon. Et puis les fresques ont disparues. Le tout formait un gigantesque ensemble de 30 mètres de long sur 5 mètres de hauteur. Le thème: un cri de révolte contre la bombe atomique.

Une enquête a été menée avec l'appui d'une de grandes chaînes de télévision, la Nihon Telebi. Les panneaux de cette fresque ont été rerouvés, authentifiés par l'épouse de Okamoto Taro. Ils étaient dans un triste état. Un fantastique travail de restauration a éta entrepris et, il y un mois ou deux, la fresque bien exposée a été solenellement révélée au public.
Je vous conseille d'aller voir
ce site, vous y verrez des photos intéressantes.

Y compris celle de sa charmante épouse.

Okamoto Taro était un personnage un peu extravagant et débordant d'énergie. Sa phrase moto était "美術は爆発だ!” bijitsu ha (prononcer wa) bakuhatsuda, = L'art, c'est l'explosion.

Il savait parler français.
Ce qui est un peu dommage, c'est qu'il appréciait un peu trop le vin et les boissons de ce genre. Quand il avait un peu bu, il partait plus que jamais dans ses délires verbaux et il n'y avait plus moyen de l'arrêter, ce qui finissait par être socialement gênant.
J'ai eu l'occasion de les rencontrer et bavarder avec eux (au mois deux fois). Sa femme était vraiment charmante et couvait son grand homme. Il est décédé le 7 janvier 1996.

Je ne peux que vous encourager à connaître l'œuvre de cet artiste si ce n'est pas déjà le cas.

Adresse du musée memorial Okamoto Taro dans Tokyo , l'atelier dans lequel il a travaillé pendant plus de 40 ans et où dorment plus de 200 toiles inachevées:
  •  
  •  
  •  
  • Gare la plus proche: Omotesando Subway station
  •  

 



la tour du Soleil


Image Hosted by ImageShack.us



Image Hosted by ImageShack.usmusée Okamoto Taro à Kawasaki (environs de Tokyo)



Image Hosted by ImageShack.us
La loi de la jungle



soleil de l'après-midi



Image Hosted by ImageShack.us


En ce mois de juin 2007, j'ai  un important complément à apporter à cet article.

J'ai récemment découvert que telle sculpture qui  se trouve devant le siège d'un laboratoire pharmaceutique (la partie bureaux) dans le quartier de Yotsuya, proche de la gare, dans la même rue que le restaurant égyptien dont j'ai parlé dans mon blogue culinaire, cet objet, donc, est une œuvre de Okamoto Taro. Comme nous marchions toujours sur l'autre trottoir, je n'avais jamais réellement vu l'objet en question...

Elle s'apppelle "le plaisir" et date de 1978.

Okamoto-Plaisir-4.jpg




Image Hosted by ImageShack.us


 


Image Hosted by ImageShack.us



Image Hosted by ImageShack.us





BONNE VISITE…

Publié dans trucs sympas

Commenter cet article

pachon andre 17/10/2010 08:16



j'ai apprecie votre article sur okamoto Taro et le logo pour Afj


en plus ce repas bien arrose avec Yves Hery s'est passe dans mon restaurant Ile de france a roppongi. que de bons souvenir sur cet artiste quand il rentrait dans l'ile de france les yeux et les
bras tourne vers le ciel !  et que de reproches me faisait il sur la faute d'orthographe du mot France ecrit avec une  cedille sur le C ?


andre Pachon



hubert 17/04/2010 17:32



Bonjour,


 je voudrais entrer en contact avec la conservation du musée de taro Okamoto. Connaissez vous leur adresse email ?


merci



Maxwell 12/05/2008 18:47

Bonjour, ou peut-on trouver une image du fameux bras blessé svp ?Merci à vous.

Mimisan 13/05/2008 03:25


Je viens de passer un certain temps à chercher, j'ai trouvé beaucoup de références (dont cet article tout en haut de la page google...) mais pas encore trouvé une
photo de l'œuvre. Il faudrait sans doute chercher en japonais, je n'ai pas le temps maintenant :D


Véro 17/06/2007 11:35

Je trouve la peinture assez tourmentée... On trouve peut-être l'explication dans la courte biographie que tu nous proposes. Véro

Fancri 10/06/2007 18:14

belle expo, bonne fin de soirée  et bonne semaine.