Mi août: dates identiques, sens très différents selon les cultures

Publié le par Mimisan

La mi-août, avec son point culminant le 15, est en Europe le grand moment de migration saisonnière,de vacances etc. Une date liée au christianisme et au culte marial. Si vous avez oublié ce qu'est le 15 août et l'Assomption, CLIC pour voir le rappel de tout ça chez dgidgi.

Au Japon aussi, cette période la mi-août est un moment très important de l'année, au moins autant que le Nouvel An très marqué ici, et celle d'une grande transhumance humaine. C'est le "o-bon" (certaines régions font le obon à la mi-juillet selon l'ancien calendrer). C'est en réalité une fête des morts. Ils font une petite visite terrestre de 3 jours pendant lesquels ont leur fait la fête, on fait des danses pour eux, on leur donne des offrandes... Mais en même temps à chacun sa place, certains endroits pratiquent encore certaines traditions pour aider les défunts à regagner le lieu qui est le leur maintenant.

A cette occasion beaucoup de personnes font "sato-gaeri", retour au pays natal pour se rendre sur la tombe et à l'autel des ancêtres en faisant une visite aux parents.On marque aussi le premier  à-bon d'un défunt , par des prières au temple, je suppose. D'ici l'an prochain, j'aurai eu le temps d'apprendre ce qu'il convient de faire...

Bien sûr, il y en a aussi qui profitent de ces quelques jours de vacances pour aller en voyage à Okinawa ou à l'étranger (Hawaii parmi les destinations favorites)

D'après ce qui précède vous avez deviné que pendant plusieurs jours, beaucoup de services sont fermés, mon quartier est désert, l'immeuble est assez dépeuplé.

Vous voyez ce que je disais en introduction: des raisons très différentes des résultats assez identiques à un même moment de l'année. C'est ça, les différences culturelles.

Publié dans traditions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

escargotine 26/08/2009 20:56

bonne semaine fleurie

Francoise58 22/08/2009 10:03

le rapport avec les défunts est bien différent d'un peuple à l'autre, je me souviens en Indonésie avoir assisté à des crémations en public et en extérieur et c'était un vrai spectacle avec cortèges magnifiques, musique , là-bas quand la crémation n'était pas possible faute d'argent le défunt était enterré au cimetière en attendant sa crémation (parfois un an après) et la famille venait pique niquer sur la tombe, chose difficilement imaginable ici. Bisous à toi

Armide 19/08/2009 18:55

Je regrette que la fête de Toussaint soit célèbrée en novembre, triste période de l'année.

Mimisan 21/08/2009 04:31


et de toute manière, la façon japonaise de le célébrer est beaucoup plus conviviale, je vais bientôt enfin publier des vidéos qui le montrent bien.


:0010:Liliflore:0091: 19/08/2009 17:37

c'est justement la richesse de nos differences qui fait ce que nous sommes. Merci pour ce bel article . Bigs bises gorgées de soleil et chaleur avec ce beau temps, très bonne journée si possible les pieds dans l'eau, je vais mettre une tite bassine sous mon bureau pour me sentir à la plage, j'ai déjà le vent avec le ventilateur (lol)

cerisette 19/08/2009 11:20

je ne me fais plus vacciner contre la grippe , mon allergologue me l'a fortement déconseillébisouscerisette

Mimisan 21/08/2009 04:36


Perso, je ne l'ai jamais fait, et n'ai pas l'intention de commencer ; voilà encore un point commun.
Bisous