Le umeshu, c'est le moment de le faire

Publié le par mimisan






Qu'est-ce donc que le umeshu?

Si je vous dis que c'est quelque chose dont le goût ressemble à celui du paxaran, est-ce que vous vous sentez un peu plus renseignés?

Non? Vous ne connaissez pas les boissons basques? Alors je vais tout vous dire: c'est une boisson, une sorte de liqueur aux prunes, de ces choses faciles à faire soi-même. Pour quelque mystérieuses raisons inconnues même de moi!, je n'en faisais plus depuis longtemps. Et cette année, je m'y remets. C'est si simple à faire et si agréable à boire…

Image Hosted by ImageShack.us

Il faut donc:
- ces petites prunes très vertes et fermes, pas mures; les mêmes que ce que l'on utilise pour faire des umeboshi 1 kilo
- le sucre en gros cristaux vendu par paquets de 1kg
- l'alcool blanc à 35° appelé ici "white liqueur" prononcer "ouaïto-likâa"
- et bien sûr le bocal.
Ne faites pas comme moi: j'atais persuadée d'avoir le bocal spécial disponible à la maison et au moment de faire mon umeshu, j'ai dû me débrouiller avec les moyens du bord.

Préparation:
- préparer les prunes en enlevant le petit pédoncule s'il est encore là et en essuyant bien les fruits avec un torchon sec.
- mettre prunes et sucre dans le bocal, en poids presque autant de sucre que de prune;
- recouvrir le tout d'alcool.
- bien fermer.
- reste le plus dur: avoir la patience d'attendre avant de le goûter. Laisser minimum trois semaines. Entre temps vous verrez progressivement le sucre se dissoudre, les fruits et le sirop changer d'aspect.

Image Hosted by ImageShack.us

Dégustation:
Très agréable avec des glaçons. En hiver, on le prend aussi allongé d'un peu d'eau chaude. C'est fruité et désaltérant.

P.S: Pensez aussi à profiter de mes nouveaux gadgets, en particulier la recette du jour dans la colonne de droite.
Bon appétit.



Publié dans trucs sympas

Commenter cet article

Muriel Etchenic 16/07/2007 00:27

Bonjour,C'est ma première visite sur ton site, et là je découvre le Umeshu, et surtout que tu connais le "Patxaran", incroyable!Alors je livre ma petite recette pour le Patxaran, on ne sait jamais si cela intéresse quelqu'un : Une centaine de grains de prunelles sauvages (pollos en breton, ailleurs je ne sais pas!), quelques grains de café (1/2 douzaine) et de l'alcool d'Anis, nous nous l'achetons en Espagne.On laisse tout cela macérer pendant au moins 3 mois, en le remuant de temps en temps, et puis on déguste....En fait je cherchais des patrons de couture japonais...Je suis ravie d'être tombée sur ton blog, il est passionant.

Mimisan 16/07/2007 02:49

Merci pour cette recette que je vais recycler dasn mon site culinaire en précisant bien la source, évidemment.A bientôt.

Véro 29/03/2007 20:53

A la recherche de l'article sur la salle de bain, je tombe sur cette recette. Je déguste toujours un umeshu en apéro au resto japonnais. Il faudra que je propose à Eddy d'en fabriquer nous-mêmes. Véro

mimisan 30/03/2007 16:05

Une fois qu'on a pu trouver la bonne variété de prune, c'est très très facile.

@nne marie 27/06/2006 13:17

Moi, j'ai tout sauf...l'alcool  oups !!!Mais je pense que j;aimerais bien ce breuvage !!!Bisous et bonne journée @nne marie

cocole 27/06/2006 08:32

faut déjà trouver les prunes!!elle peuvent être de n'importe quelle variété????bonne journée mimi

françoisepaul 27/06/2006 07:08

Ca doit pas être mauvais, mais il ne faut surement pas en abuser
 
Bisous
 
Françoise