Encore une cause à aider, si vous le voulez

Publié le par mimisan

Bonjour.
Oui, je voudrais faire connaître une info, à vous de voir si vous sentez l'envie ou non d'y donner une suite.
En tout cas, je vous garantis absolument l'authenticité des éléments présentés. La mère du garçon concerné est une amie. La victime des abus en question est maitenant un jeune adulte père d'une très belle petite fille.
Les abus sexuels de toute sorte sont des faits que nous aimerions voir éradiquer de notre univers: viols tournantes, incestueux, pédophiles et, particulièrement lâche, viol pour lequel on commence par droguer sa victime…
De plus, la police a trop souvent une attitude peu adéquate (que c'est beau, la litote…) à la situation.

Si vous pensez qu'il serait bon de pouvoir faire quelque chose contre ces agissements coupables, si vous pensez qu'il faut essayer d'y mettre fin (impossible oui, je sais, mais au moins améliorer la situation), si vous pensez que ce serait bien qu'il y ait un peu plus d'aide aux victimes que trop souvent encore on enfonce, genre: c'est parce qu'il ou elle l'a bien voulu, ou: c'est sûrement sa faute à elle, elle a dû faire ce qu'il fallait pour ça etc, ce qui ne facilite pas de s'en remettre, vous avez là l'occasion de connaître des associations qui agissent dans ce sens.

Maintenant je vous copie le texte d'information:

<< Bonjour à tous

 

Voici la suite de mon (notre) mini combat pour briser ces silences trop lourd à porter, pour essayer d’aider les victimes d’abus sexuels.

Je viens de publier un ouvrage àla Société des Ecrivains et j’aimerai vous en parler. Ce livre est plus exactement un récit s’appuyant sur le témoignage d’une victime d’un pédophile. Un petit garçon de douze ans, devenu un homme aujourd’hui, abusé, violé pendant ces années au collège par son professeur de Mathématiques. Plus de quatre ans de calvaire sans qu’il n’ait jamais trouvé la force de se confier à quelqu’un. Prisonnier du silence, prisonnier de la honte, prisonnier de l’enfer …

 

Il a mis ses aveux au creux de mes mains il y a maintenant deux ans et a souhaité révélé au grand jour cette histoire, son histoire, sans aucun tabou et sans honte pour aider les victimes qui sont encore dans le silence, pour leur montrer qu’ils ne sont pas seuls et qu’il peuvent être aidés. Ce livre a aussi pour but d’ouvrir les yeux à Monsieur et Madame « tout le monde » sur la gravité de ces actes et de leurs conséquences car en règle générale tout le monde compatit mais tout le monde ferme les yeux aussi ! Lorsqu’il faut agir il n’y a plus personne, on se dérobe … c’est tellement plus simple…

 

Vous vous imaginez que j’aurais préféré ne pas avoir à écrire ce récit mais les faits sont là, il ne s’agit pas là de promotion, ni de pub, car c’est le sujet beaucoup trop grave, il s’agit avant tout de faire connaître ce témoignage afin de le plus de personne possible réalisent la gravité des ces actes et leurs conséquences.

 

Afin de continuer ce combat j’ai besoin de votre aide à tous.

Parce qu’aussi bien la presse écrite que les médias préfèrent mettre en avant le dernier livre de Loana (Je n’ai absolument rien contre elle, c’est juste un exemple) plutôt qu’un ouvrage comme celui ci, un récit poignant qui montre dans quel monde nous vivons, je fais appel à vos cœurs pour faire connaître ce livre, pour en parler surtout car c’est la le plus important.

 

La moitié des droits d’auteurs (10%) seront reversés à part égale à 2 associations de prévention et d’information concernant la pédophilie qui sont «  Parole d’enfant » et « l’Ange Bleu ».

Les personnes aux services de ces associations se battent au quotidien, c’est la moindre des choses que de leur apporter un peu de soutien.

 

Vous pouvez commander ce livre dans toutes les librairies avec les références :

 

Titre : Le silence des Maux ( ou le silence des mots, il y a une erreur dans le référencement)

Auteur : Sèverine CANET

Editeur : Société des Ecrivains

  

 

Si vous avez avec quelques minutes, vous pouvez copier ce message et l’envoyer à tout votre carnet d’adresse avec le message « faire suivre svp »

 

Je vous remercie par avance de votre aide quelle qu’elle soit car chaque pierre posée pour élever le mur du respect est importante, plus le mur sera haut, plus fort nous pourrons crier pour dénoncer ces actes atroces.

 

Je vous laisse lire le résumé de l’ouvrage.

 

« Pour protéger d'autres enfants, pour éviter que davantage d'innocents subissent les atrocités qu'il a endurées par son abuseur il a mis sa honte de côté.

 

Des dizaines de victimes se sont ajoutées au fil des ans sans que jamais personne ne brise le silence, personne n'a osé se mesurer à cet homme d'apparence très respectable.

Aujourd'hui le masque est tombé … reste le vrai visage, celui d'un pédophile.

 

« Mr Portin professeur de Mathématiques au collège André Malraux à Margnac l’Etang incarcéré pour viols sur mineurs de moins de quinze ans … »

 

Un fait divers parmi tant d'autres, une histoire révoltante étouffée par des rumeurs mettant en doute la véracité des propos des victimes quand même recensées par dizaine depuis près de trente ans !

 

Parce que les agressions sexuelles deviennent aux yeux des gens une banalité, il est temps  que chaque individu se rende compte de la destruction intérieure des victimes.

 

A chaque ligne, à chaque mot, lisez en pensant qu'il s'agit de votre enfant et vous aurez sans doute un avis différent que celui que vous avez aujourd'hui … »

 

 

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout

Amicalement

Sèverine>>


A plus tard pour un article très différent.

Publié dans Tokyo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

@nne marie 22/06/2006 12:09

Cela ne devient pas banal, loin de là car maintenant, les gens en parlent contrairement aux non dits des décennies précédentes! !Gros bisous à toi@nne marie

cocole 21/06/2006 16:14

"Parce que les agressions sexuelles deviennent aux yeux des gens une banalité, il est temps  que chaque individu se rende compte de la destruction intérieure des victimes."je ne crois pas que ça deviens une banalité, mais on en parle + et c'est ce qu'il fautbravo pour cet article, je reviendrai le lire à tête reposéebises

christel 21/06/2006 08:26

Tant de causes à aider ...

Bises et bonne journée , christel