Origines des Fêtes des Mères et des Pères, qui avait tort, qui avait raison

Publié le par mimisan


Hier, je m'étonnais de voir écrit que l'origine de la Fête des Mères était américaine, alors que j'avais vu des documents qui disaientt que c'était la France en 1920 qui avait créé cette fête. Un document japonais qui dit cela au lieu de systématiquement attribuer à l'Amérique sans rien vérifier comme ils le font d'habitude pour un tas d'autres choses, y a pas à dire, ça fait tilt et ça inspire confiance. Mais en même temps je ne mettais pas en doute la bonne foi des personnes françaises qui hier disaient autrement. Et justement une amie de forum (non, pas OB, un forum de site culinaire avec sa partie papotage) vient de donner des informations qu'elle a trouvées sur Google. je les reproduis in extenso. Il semblerait que tout le monde ait raison (comment ça, c'est une réponse de Normande? de toute façon, je suis normande! na!)

Création de la fête des mères:

Les grecs anciens fêtaient leur déesse Rhea au printemps, pour les romains, la fête des Matraliae (du latin Mater, mère) se situait en juin.

    Puis au XVIème siècle les anglais ont instauré un dimanche de fête des mères.

    C'est Napoléon qui décida la création de cette fête officielle en France.

    La France tente de lutter contre sa "dépopulation" et organise des "Fêtes des enfants" mettant en avant les vertus de la famille et prônant l'importance de la fécondité.

    Au début du XXème siècle ces manifestations connaissent des variantes : fêtes de la famille ou manifestations familiales à l'occasion de la fête nationale du 14 juillet, avec une forte contribution des enfants.

    Et c'est la grande guerre. Les américains qui avaient opté pour un vrai "Mothers Day" le deuxième dimanche de mai à la fin du XIXème siècle, la développent ardemment durant la première guerre mondiale, éloignement oblige.

    Les français chargés du courrier constatent alors des envois massifs à cette date qui leur est mystérieuse. Et la France ayant encore plus besoin de se repeupler après la guerre 14-18, cette coutume bien implantée outre-atlantique de "Fête des Mères" va faire des émules.

    Dans le même temps, en pleine guerre, la municipalité parisienne organise une "Fête des familles nombreuses" dans les locaux de la SNHF, Société nationale d'Horticulture de France. Suivie à Lyon d'une "Journée des mères" en 1918, puis d'une "Journée des mères de familles nombreuses" en 1919, fixé au 15 août, jour de l'Assomption de Marie, mère de Jésus.

    De nombreuses manifestations se déroulèrent en province, mais l'institution n'était pas encore établie.

    C'est en 1920, et en mai cette fois, que le projet aboutit, permettant aux "mères méritantes" de recevoir des fonds d'une collecte publique recueillis à leur intention, et la fameuse médaille d'or remise à une mère de treize enfants.
    On en est loin aujourd'hui de la fête de la déesse Rhea. On reproche à la fête des mères d'être une occasion purement commerciale alors qu'au départ l'objetif n'avait rien de mercantile… Mais le succès avait cette fois été grand, et national. Le gouvernement d'alors décida d'instituer l'événement en "Journée des mères", qui sera officialisée en 1928.

    Cette fête est régie par une loi depuis le 24 mai 1950, suivie deux ans plus tard par la Fête des pères.

    Elle est fixée au dernier dimanche de mai, sauf si celui si est le dimanche de Pentecôte. Dans ce cas assez exceptionnel, la Fête des mères est reportée au premier dimanche de juin


    Fête des pères

    Sans remonter au Pater familias romain, dont le terme usuel aujourd'hui évoque l'autorité plus que la tendresse, ce sont à nouveau les américains, comme pour les mamans, qui ont consacré les premiers une fête aux papas.

    Calvin Coolidge, Président oublié de 1924 à 1929, inaugure son mandat par la création d'un jour spécial dédié aux papas, et Lyndon Johnson, successeur de John F. Kennedy, fixe cette fête au troisième dimanche de juin en 1966.

__________________________________________

Un peu plus tard, je mettrai l'article prévu pour aujourd'hui où je vous emmènerai un peu dans la nature.

Publié dans Tokyo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ktykty 19/06/2006 16:58

Oh, intéressant, je viens d'en parler avec une amie qui m'a dit :
"ma fille a choisi de ne plus fêter ni l'une ni l'autre, la fête des mères ayant été instaurée par Pétain, l'autre par Staline ... une petite contestataire de 18 ans ;-)"
Je me penche là-dessus dès que j'ai plus de temps...
bisous mimi...
 

mimisan 19/06/2006 18:02

Contente de te voir. bisous

christophespb 19/06/2006 14:27

Bonjour Mimi,
Je ne savais absolument pas tout ca !
Merci, bonne journee, Christophe.

@nne marie 19/06/2006 12:15


Coucou,ma belle. C'est bien d'avoir remis les choses à leur place ! ! Un gros bisous de la terre des pharaons @nne marie