Encore service à la japonaise; mise à jour d'infos

Publié le par mimisan


Bonjour.

Hier samedi, nous avons profité d'une petite accalmie de la pluie (je vous rappelle que nous sommes dans la saison des pluies et que c'est un vrai déluge par moments, et le taux d'humidité dans la pièce est souvent à 70, 75, voire plus. Dehors? aujourd'hui, à 100 et quelque pour cent, c'est sûr!) nous en avons profité, donc, pour aller au grand magasin Mitsukoshi Honten (honten = maison mère). Tous les mois pendant 3 jours, ils font accueil et conditions spéciales sur beaucoup d'articles pour les clients possesseurs de telle carte chez eux.

Je vous rappelle aussi que c'est le plus ancien grand magasin, et un vrai pionnier dans beaucoup de domaines. Sa réputation n'est plus à faire, il ne peut que la maintenir, voire la renforcer encore, ce qui se retrouve en des endroits auxquels vous ne vous attendriez peut-être pas.

Les couloirs de metro avec beaucoup de correspondances qu'il y avait à cet endroit étaient devenus vieillot alors que le magasin s'était considérablement agrandi avec de beaux locaux tout neufs (achevés il y a un an ou deux). Comme à beaucoup d'autres gares, des travaux importants avaient été entrepris pour rénover ces couloirs en même temps qu'on les allongeaient (nouvelles lignes). Tout cela a été achevé il y a quelques mois.

Voyez ce que cela donne:

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us
Une des vitrines les plus importantes. Le jour où la photo a été prise, il y a deux mois, il y avait là un magnifique kimono de costume de courtisane pour le théâtre kabuki. Au dernier étage du magasin, il y a une petite salle de théâtre où l'on donne toujours du théâtre en costumes d'époque et régulièrement du kabuki. On annonçait là une exposition sur le thème " Mitsukoshi et le Kabuki". Je vais vous monter cette pièce de costume de plus près.


Image Hosted by ImageShack.us

Ces costumes de théâtre ne sont pas de vulgaires imitations… ne l'oublions pas… Mais nous ne sommes pas partis pour le théâtre, simplement pour le magasin, il faut d'abord que nous nous présentions au 6e étage, prenons l'ascenseur.

Image Hosted by ImageShack.us

Nous sommes dans le classique et la tradition: demoiselles de l'ascenseur choisies aussi d'après leur physique, équipées d'uniformes régulièrement changés… Nous descendons au 6e étage, étage du luxe:


Image Hosted by ImageShack.us

et nous trouvons au comptoir spécial d'accueil des clients invités et ma foi fort bien reçus:


Image Hosted by ImageShack.us

Nous attendent des membres du staff en costume impec; les clients dont ils ont la charge leur sont répartis par zones géographiques de Tokyo. On nous remet un petit carton vert avec un code écrit dessus; si on achète quelque chose, on le présente et on a 10% de réduction. Donc si on avait un achat prévu, autant attendre cette période pour le faire.

On nous remet aussi un petit carnet contenant des renseignements sur divers rayons et produits ainsi qu'une page avec 2 ou 3 tampons à faire apposer: on se présente à tel étage tel endroit, on donne un coup de tampon et on nous remet un petit cadeau. Chaque mois, c'est quelque chose de différent.

Mais regardez bien ce qu'il y a dans les mains du monsieur, ce qu'il tient pour le remettre à sa cliente dont il s'occuppe: un beau petit sac avec un permier cadeau à l'intérieur. C'est toujours une petite pâtisserie japonaise, jamais tout à fait la même. Je vous montre ce que j'ai reçu hier:


Image Hosted by ImageShack.us

Les petites pâtiseries japonaises, une maryse, un bon savon à l'aloé, ça tombait bien j'en avais besoin, une broche qui est une fleur faite à la main en fourrure très très douce (la matière n'est pas tellement de saison, on tâchera de ne pas oublier qu'on a ça le moment venu :lol:). Gâtée, non?

Pour finir, l'alignement des petits sacs qui attendent d'être distribués.

Et je vous suggère d'aller voir un article sur le même thème sur le site de Okayama, ICI.



Image Hosted by ImageShack.us

A part ça, j'ai finalement regretté d'être sortie sans mon appareil, il y aurait eu de quoi faire:

- j'ai vu le rayon des fundoshi sous-vêtements. Beaucoup plus de variété dans les imprimés des modèles, avec des motifs traditionnels japonais. et puis ce qui est vendu pour être utilisé en sous-vêtement avec par exemple un jeans taille basse, la bande à mettre autour de la taille n'est pas la bande très large traditionnelle mais une petite bande assez fine genre ruban, qui ne fera pas d'épaisseur.

- nous avons croisé un lutteur de sumo en train de flirter avec sa petite (dans tous les sens) copine

- des gens aux allures insolites dans la rue et dans le métro…

- etc…

A tout instant il se passe quelque chose à Tokyo!

Merci d'avoir eu la patience de me lire jusqu'au bout.



Publié dans société

Commenter cet article

@nne marie 18/06/2006 22:34


Tout cela me laisse reveuse ! !Quel contraste avec ici ! !Merci pour me faire decouvrir jour apres jour ce Japon que je ne connais pas.
Bisous et bon lundi@nne marie

fugen 18/06/2006 18:02

Le livre des champignons ?
Beuhhhhhh !!!!
Il a disparu comme plein de choses après le décès de mon père !!!
(j'ai cherché une aussi belle photo sur le net j'ai pas trouvé...beuhhhh)

mimisan 18/06/2006 18:19

Mais tu as bien trouvé quand même, puisque j'ai été bleuffée :) bises

christophespb 18/06/2006 17:37

Merci Mimi, pour ta reponse.
(J hesite depuis 2 mois a denoncer, certaines pratiques de copinage, du poste d expansion economique du consulat, ici . Pour des raisons que tu peus comprendre (visas...), qui sont a la limite de la corruption.
 (je pense a pub televisee locale, ou le logo du consulat apparait explicitement , pour faire gagner un voyage en France, avec une chaine de magasins qui n a rien a voir avec des produits francais).
Mais je ne ne travaille pas du tout avec le consulat (qui ne travaille avec personne, cad qui ne fait rien!!!), et  je ne peus m offrir le luxe de me creer un "ennemi" gratuitement...
Bref, je verrai pour mes "boutiques flops".
Bonne fin de week end, Christophe.

mimisan 18/06/2006 18:18

situation délicate… il faut quelque fois savoir ronger son frein, même si ce n'est pas toujours facile quand on a certains idéaux… je connais…

christel 18/06/2006 17:24

Javais publié un article sur l'origine de la fête des mères ....
http://seuleaumonde.over-blog.com/article-2703105.html 
Bises, Christel

Martine 18/06/2006 15:22

Moi aussi, je suis épatée par la propreté et aussi par l'accueil. Les français devraient en prendre de la graine !!!
Bisous

mimisan 18/06/2006 15:53

C'est mon avis aussi ;)Bises