architecture pour gokiburi…

Publié le par mimisan


Bonjour.
Aujourd'hui, je vais vous montrer une de nos solutions pour faire fasse à une des plaies du Japon: le gokiburi. Cette bestiole est un véritable intrus qui s'invite un peu trop facilement chez vous alors que vous ne lui avez rien demandé, si ce n'est, justement, de ne pas venir vous déranger.

De quelle bestiole s'agit-il donc?

Regardez:

Image Hosted by ImageShack.us


Vous commencez peut-être à deviner de quoi il s'agit… oui, les cucarachas, les blattes. C'est que c'est une vraie saleté, ces trucs-là. Ça paraît relativement rebondi et haut sur pattes et tout d'un coup vous le voyez arriver à se faufiler dans la plaque de prise électrique; attention: pas par le gros trou où l'on mettra la prise, non non; mais dans l'interstice qui nous parait inexistant entre la plaque et le mur. Je vous dis! et puis en plus, c'est résistant. Au point que Endo Shusaku a écrit un livre dont j'ai oublié le titre où il imagine les gokiburi seuls survivants d'une bombe atomique et prenant possession de la Terre.

Il existe donc au Japon diverses choses destinées à agir à leur égard pour notre bien, pas pour le leur. Pour une fois, je deviens bricoleuse en construisant une petite maison préfabriquée, à leur intention.

Je vais donc vous montrer le savant processus.

Image Hosted by ImageShack.us

Voici donc le nécessaire: la maison encore raplapla, un petit tapis d'entrée et l'appat


Image Hosted by ImageShack.usVoilà: ça, c'est le tapis brosse. Vous savez qu'au Japon, on enlève ses chaussures dans l'entrée des maisons, comme dans les pays nordiques d'ailleurs, que l'on ne marche pas sur le tatami avec les mêmes chaussons que ceux avec lesquels on a marché le long du couloir pour accéer la pièce, et ce même si les chaussons sont tout beaux tout neufs. Il faut donc que nos charmantes bestioles respectent les traditions set le savoir-vivre. On leur met donc ce petit tapis-brosse à l'entrée de la maison.





Image Hosted by ImageShack.us
Vous le voyez, le tapis? et au milieu, c'est l'appât. Un bon parfum pour gokiburi dont la note dominante, qui ne sera pas la note de tête ni de rien d'autre, mais la note de ventre, donc note dominante d'alevins de crevette séchés. Et les motifs en vert un peu soutenu, qu'est-ce que c'est? c'est la glu dans laquelle ils vont se prendre les papattes s'ils sont assez malins pour mettre le pied là-dedans.

Et voilà la construction achevée, on va pouvoir pendre la crémaillère.




Image Hosted by ImageShack.us

Vous avez-vu? Il y en a même un qui vous fait coucou par le fenêtre pour vous inviter à le rejoindre.






Publié dans humour - insolite…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

V�ro 24/06/2007 09:30

Alors là je suis écroulée de rire ! Surtout l'histoire du tapis. Véro

:0010:soleil51:0014: 20/06/2007 19:40

Heureusement, ici, il fait comme chez toi c'est à dire 30° à la maison mais cela n'est pas humide ou alors très peu ! !  ! !En ce moment, je suis devant mon PC et je viens d'allumer la clim afin de refroidir un peu la pièce ! ! Il est 20H40 et 32° dehors ! !  Bonne soirée et gros bisous @nne marie

Mimisan 21/06/2007 10:11

Effectivement l'humidité fait une grosse différence

LN d'Okayama 20/06/2006 03:37

Sympa cet article, je comptais en faire un du genre bientôt,  nous verrons...j'avais acheté les mêmes "petites maisons" l'an dernier en préventif mais je n'avais pas compris qu'il y avait un tapis" à l'entrée... Par contre je ne les ai pas laissé longtemps car l'odeur était vraiment très forte, et heureusement, nous n'avons eu qu'un seul gokiburi de l'été.

christel 18/06/2006 10:34

Bises, Christel

@nne marie 18/06/2006 09:41

             Bon dimanche déjà bien entamé, je suppose  ! ! !. Bisous et à tout soudain ! ! ! @nne marie