Séisme et sécurité au Japon, la réunion du 15 novembre à l'ambassade 1

Publié le par Mimisan




Il serait temps que je vous donne ici un compte-rendu de la réunion des ilôtiers qui a eu lieu ce 15 novembre. Je dois dire que j'étais un peu fatiguée ce jour-là, certaines choses montrées et dites ne me relevaient pas tellement le moral; pour tout arranger, l'après-midi j'ai fait une chute dans le métro; quelques jours plus tard, radio faite, on a pu constaté que ça m'a valu une fracture du sternum. J'ai donc laissé passer un peu de temps pour aborder ce sujet un peu plus sereinement.



I. LES SEISMES DE L'ANNEE

Comme toujours lors de cette réunion, dans la documentation que nous recevons, il y a la récapitulation des "phénomènes naturels importants et catastrophes" survenus depuis le 1er janvier de l'année en cours.
Autrement dit, les séismes d'une magnitude égale ou supérieure à 5.0 sur l'échelle de Richter pendant les 10 premiers mois de l'année.
Jusqu'au 30 octobre, il y en a eu 35, (alors que l'année précédente, en 2007, donc, il n'y en a eu que 15...) dont 6 séismes de force 6.3 à 6.8; celui de Iwate magnitude 7.2 et Hokkaido magnitude 7.
Bien entendu, à tous ceux là, il faut ajouter tous les séismes de moindre importance mais que nous ressentons quand même.

Et il y a la tempête des 23 et 24 février, dans le nord de Honshu et dans Hokkaido, qui a fait beaucoup de victimes (4 morts ou disparus, 35 blessés) et beaucoup de dégats.

II. EXPOSÉ DE M. MISAO SUGIMOTO, inspecteur au Service de prévention des crises sur le rôle et l'organisation de la préfecture de police de Tokyo lors d'un séisme majeur. Son intervention était traduite par Daphnée Ogawa.


Lui-même ne manquait pas d'humour, parfois une pointe d'humour noir...



Sur cet écran, la première chose qu'il nous a montrée, histoire de nous mettre en forme en condition,  c'est un film de 7 mn qui reconstitue ce qui s'est passé pendant les minutes du séisme de Kobe pour les dégats matériels dans les divers points.
Dans cette salle aux rideaux fermés où nous étions assez nombreux, c'était oppressant, étouffant...

Monsieur Sugimoto nous a rappelé qu'en France il y a tous les 2 ans un séisme d'amplitude 5.
En ce qui concerne le Japon, on remarque que ces 2 dernières années, il y a de plus en plus de séismes, on est entré dans une période de séismes active.
Le Japon et la France sont à peu près au même niveau sur la plaque Eurasie. Le Japon,est coupé en 2 par une grande faille et il est entouré de 4 plaques techtoniques, lui, d'où sa faiblesse. Le Japon est plein de "blessures"": il a 2.000 failles actives connues pou l'instant. "pour l'instant" parce qu'on en découvre toujours; à titre d'exemple, on ne connaissait pas celle qui est sous la centrale de Niigata.



TOKYO ET LA RÉSISTANCE DE SON SOL

C'est très variable selon les endroits. Le Minato-ku (où se trouve notre ambassade)  très sensible; de même une grande partie de Chiba . Par contre une bonne partie de Chiyoda-ku est plus solide (ouf pour moi?).

PROBABILITÉS

Une fois deplus, j'entends dire qu'il ya  70% de probabilité pour qu'il y ait un séisme majeur sur Toyo et sa région d'ici 30 ans. Ça , je suis fatiguée de l'entendre  dire ainsi que la mise en comparaison avec les morts de la route: 0,2% ou les cambriolages: 3,30%, qui met en relief l'importance de ce chiffre de 70%.  Bref, il est sur qu'il y en aura un, insiste ce monsieur très réconfortant (je me console en me disant que de toute façon, dans 30 ans je ne serai plus là :lol:; oui, je sais, c'est peut-être égoiste de penser comme ça. En tout cas, c'est aussi une attitude de survie...)

ETUDES PROSPECTIVES

 On part de l'hypothèse que le grand séisme de la baie de Tokyo aurait son épicentre du côté de Diney Land.

Un tel séisme entrainerait 6.423 morts;, 160.000 blessés, à quoi il faut ajouter toutes les personnes coincées dans les 9161  ascensseurs bloqués. Si on est dans cette situation, il ne faut pas trop espérer être délivré immédiatement: il y a 2.000 techniciens, ce qui peut paraitre beaucoup, mais ce n'est pas assez. Cela peut demander de 10 à 20h avant d'être libéré, il ne faut donc surtout pas paniquer , nous dit-on (et si on est clostrophobe, conseils supplémentaires????)

Les objectifs de remise en état des infrastructures:
l'électricité: 6 heures
gaz : 53 jours
communications: 14 jours
eau: un mois

LA POLICE A TOKYO DANS CES CAS-LÀ:

- il y a 10 districts dans lesquels il y a des centres d'urgence. Chaque commissariat a un commandement  spécial
- En cas de séisme de magnitude 6 et plus, tous les agents de police sont automatiquement de service. 40.000 hommes en 12 heures peuvent être disponibles (à supposer qu'ils ne soient pas coincés etc) mais il est bien convenu aussi qu'ils rejoignent leur poste après avoir pris soin de leur famille.
- Le premier rôle est de   30 minutes où les dommages sont les plus importants, puis répartir les services: recherche des disparus, dénombrer les morts,  assurer la sécurité routière, maintien de l'ordre public (calmer les paniques, éviter les pillages...) en utilisant tous les moyens pour réunir les informations: bureaux, hélicoptères, bateaux etc.

Suite et fin demain
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean-marie 14/12/2008 16:06

Beaucoup de précisionsmais dans l'ensemble, comme tu dis, ce n'est pas très réjouissant...il faut acquérir beaucoup de philosophie...devant de sombres perspectives, je deviens fataliste et je me dis comme toi... bof, je ne serai certainement plus là...gros bisousjean-marie

Mimisan 15/12/2008 13:28


Au fil des années, je me suis persuadée  qu'une bonne part de l apersonalité japonaise était liée à toutes attaques de la nature qu'ils doivent tout le temps
subir. Ça finit par donner une mentalité un peu particulière en plus de l'insularité.


mrcafe 13/12/2008 13:53

on sait maintenant beaucoup de chose sur les seimes , au architecte d'appliquer ce savoir , bise mimisan   :0048:

Mimisan 13/12/2008 14:48


Et effectivement le japon est le pays le plus avancé dans ce domaine et les normes sont très exigeantes, et évoluent sans cesse.
Bises


lylytop 13/12/2008 10:13

eh bien! le compte rendu est plutot alarmant.mais ici depuis quelques j'aprend que notre bonne terre normande a connu des séismes de grande importance, type éruption volcanique oui! au vast, raz de marée Diélette, l'anse st martin, tremblement de terre etc.. maiil y a 600 millions d'années, aujourd'hui je regarde ma région sous un autre regardet ton sternum?????a bientôt lylytop

Mimisan 13/12/2008 14:42


et oui, c'est ainsi   que la Terre s'est faite...
Finalement, géologiquement, le Japon est un pays encore très jeune, toujours plein de vitalité (il vaut mieux garder le
sens de l'humour)


Véro 12/12/2008 19:28

Bon, j'ai pas encore lu la suite, mais le début c'est pas encourageant. Par ailleurs, dire qu'il y aura un séisme important d'ici 30 ans, c'est une info qui peut être revue car la situation peut évoluer. Contre cette fatalité la prévention est une excellente chose et vu de l'extérieur on dirait que le Japon s'en rend compte.BisesVéro

Mimisan 13/12/2008 03:50


Oui, elle peut être revue: il y a un certain nombre d'années, on disait d'ici 40 ans

Information, prévention, équipement sont d'une grande importance.
Un esemple: lors du raz de marée de Pukhet, une jeune femme française de Tokyo et ses 3 jeunes enfants ont eu la vie sauve parce qu'elle avait l'expérience d'une bonne information lors  d'un
week-end à Izu. Elle a donc tout de suite reconnu l'aspect de la mer  et à immédiatement fui vers la hauteur. Tous n'ont pas eu cette chance. Un de mes collègues a eu son bébé de 6 mois
arraché de ses bras et disparu en mer; un de nos élèves de 12 ans s'est retrouvé orphelin alors que lui-même  a sauvé la vie d'un petit français de Pekin en vacances là lui aussi...etc...
Bref, bravo l'information, la prévention, l'organisation.
Même si tout le monde sait qu ele jour J, ça ne se passe pas de la façon idéale du plan sur papier...


jean-pierre 12/12/2008 13:39

bonjour Mimi . j'espère surtout que tu vas mieux . sans tremblement de terre , tu es déjà au sol ! je plaisante . pas de seismes serait une bonne chose dans ce pays a risques . bonne journée et gros bisous . jean-pierre

Mimisan 13/12/2008 02:38


Tu as bien raison de plaisanter, l'humour est toujours ce qui nous sauve  pour minimiser les incidents de la vie
Pays à risques, oui:  le pays le plus volcanique, le pays très sérieusement concerna par les séismes, mais aussi les typhons, la saison des pluie (sorte de mousson)  qui entraine souvent
des glissements de terrain...
C'est un pays où on acquiert le sens de l'éphémère...
Bises