Les camélias blancs, haïkus illustrés…

Publié le par mimisan







A l'entrée du jardin

fleurit le blanc

d'un camélia


Ueshima Onitsura
1661 - 1738







Un seul bruit

au clair de lune

la chute des camélias blancs


Takakuwa Rankô
1726 - 1798







Dans tout le soir un seul bruit

celui de la chute

des blanches fleurs de camélia


Takakuwa Rankô
1726 - 1798


Commenter cet article

Chris 17/03/2012 09:32


Ici, on voit la difficulté de la traduction. Je préfère la première version.


J'avais collectionné les différentes traductions du haïku de Bâsho La grenouille. Il y en avait une par traducteur et aucune ne donnait vraiment le ton. Il va falloir que je me remette au
Japonais !


Bises et belle journée !

hauteclaire 16/10/2009 08:13


Je suis passionnée depuis peu de Haïkus, et tes exemples me sont precieux.
Accompagnés de ces superbes photos.
Merci de ce partage
Amitiés


Mimisan 16/10/2009 15:24


Justement ces jours-ci, je m'étais dit qu'il y avait longtemps que je n'avais pas fait ce genre de sujet. Ton commentaire va peut-être me motiver.


Monicalisa 28/02/2008 19:09

Somptueusement habillé de ces mots, le camélia qui est déjà une fleur magnifique passe au rang de sublime !bravo et bonne continuation. Cordialement.

Mimisan 29/02/2008 03:13

Merci pour ta gentille appréciation.A bientôt peut-être :D

Monicalisa 03/02/2008 15:58

Quels magnifiques clichés ! des fleurs d'une grande beauté et fraîcheur, superbe ! Et un joli texte les accompagnant. Bravo et bonne continuation.Bien cordialement

Mimisan 03/02/2008 16:09

Merci beaucoup :D

Haïku 23/12/2007 13:58

De saut de blog en recherches sur la toile, je suis arrivée chez vous... C'est un très joli blog... ! Il suffit de me dire "ikebana", "haïku", "kyudo" pour que mon coeur se mette à battre plus fort et j'accours, curieuse et avide...

Mimisan 23/12/2007 15:17

Alors tant mieux si vous avez trouvé ici quelques unes des choses qui vous intéressent :DA bientôt peut-être.