Ces chars de fête de Kawagoe, comment ça fonctionne?

Publié le par Mimisan




Les statues qui sont au somet de ces chars hauts perchés ne sont pas en permance dressées de toute leur hauteur. Des hommes en prennent grand soin.

Comme ces chars sont très hauts, il faut les échelles pour que musiciens, danseur etc puisse grimper ou descendre. Rappelons que dans ces chars, il y jusq'à 14 paersonnes.


A l'intérieur, c'est du tatami donc, pas d echaussures: ils enfilent bien sagement leurs zori une fois descendus


Les chevaux-vapeur qui font avancer ces engins, ce sont les hommes. Mais c'est très lourd, pas de direction assistée non plus, certains tournants sont bien difficiles à négocier.





le frein à main:


Parfois, on ajuste ce genre de roues pour rendre les déplacements moins difficiles.



Pour installer ce gadget. c'est tout un travail.



Un homme a d'abord glissé sous le char pour installer le cric que vous pouvez voir, pour soulever un peu le char et glisser les roues d'appppoint.
J'ai vu utiliser le cric aussi pour pouvoir faire faire un tournant de 90°.

Ce qui tourne aussi, c'est le "plateau" du char. Je l'ai vu actionné par 2 fois.




Ça permet un face à face quand 2 chars se croisent, face à face des personnages qui dansent à bord de chacun des chars.




Vers 16h30, chacun regagne sa base et on se prépare pour le nocturne, en installant les lampions et leur groupe électrogène.










La partie nocturne de la fête va pouvoir bientôt commencer...

En attendant mieux, une très courte vidéo de jour,prise avec mon APN et sans montage, d'où la faible qualité, d'autant plus que je l'ai mise sur Youtube au lieu  de Dailymotion.






Commenter cet article

Cassandre 02/11/2008 12:27

Eh beh, j'avais jamais réalisé que c'était si compliqué dis donc...Vivement que je puisse revoir tout ça de mes yeux ^^"bisous !

Mimisan 03/11/2008 04:03


Je ne sais pas si c'est tous pareil, mais à Kawagoe,c'est comme ça, j'ai trouvé intéressant de l'observer.
Bisous


Véro 02/11/2008 10:37

C'est du vrai reportage avec aussi la partie technique : j'adore. Malgré le poids très lourd, sur la video on a l'impression qu'ils poussent doucement.Véro

Mimisan 03/11/2008 04:17


Sur la vidéo, ils sont beaucoup plus nombreux pour pousser et tirer...


clo 31/10/2008 10:24

Oh lal ! Tu parles d' un boulot de pilotage !!!!N' empêche que le coup du cric est un truc hyper dangereux ...mais une fois installé ce gadget doit simplifier l' avancement du char.Merci MimiBises et bonne journée :)

Claude B 31/10/2008 06:40

ils en ont du mérite, c'est un vrai boulot de faire la fête dans ces conditions, pour la vidéo ;-(, je ne peux pas voir les vidéo you tube....tans pisbises.

Jacqueline 30/10/2008 22:54

Quelle organisation ! tu nous as permis de tout savoir.."Le secret des coulisses " en somme..c'est admirable ! je te l'ai déjà dit lors d'un "vieux" commentaire:  il existe aussi en Italie ce genre de "chars" sur lesquels sont placées des statues très lourdes..gros bisous!

Mimisan 31/10/2008 01:47


Oui en Italie, en Espagne aussi; et dans des processions religieuses chrétiennes on trouve égalment de lourdes statues portées à plusieurs grâce à des montants de
bois sur les épaules où je trouve une relative similitude  avec les mikoshi.
Je trouve toujours "troublant" de constater comme des cultures d'abord sans contact ont fini par arriver à des pratiques finalement assez voisines...
Bises