A propos des tabi, les chaussettes japonaises

Publié le par Mimisan

Plusieurs d'entre vous ont remarqué les chaussettes et certains de leurs aspects dans la page précédente et ont posé des questions à ce sujet. Le mieux est que je fasse ce billet sur cet objet typiquement japonais.

Leur conception est liée à la forme des chaussures: une semelle, 2 lanières qui n'en deviennent qu'une à l'extrémité et que l'on porte en glissant cette lanière entre le pouce et le doigt suivant.

D'autre part, il n'y avait pas d'élevage au Japon,c'est un apport relativement récent. Il n'y avait pas de moutons, donc pas de laine, donc pas de traditions de chaussettes tricotées.

Les tabis sont donc des sortes de chaussettes en coton résistant, cousues, effectivement, avec séparation pour le pouce et les autres doigts. Ils sont traditionnellement blancs. On mes accroche avec des ortes de crochets qui sont cachés comme vous pouvez le constater sur la 2e photo.


 





Donc, la plupart sont blanches. Mais rien n'empêche d'en faire dans le même tissu que la sorte de pantalon. D'ailleurs la mode actuelle pour les jeunes filles qui détournent un peu la façon de porter le kimono et surtout le yukata est de proposer des tabis de diverses couleurs.
Enfin, certains ont remarqué les tabis sur lesquels on marche directement sur le sol. Ces tabi là sont faits dans une matière un peu différente, d'autant plus résistante, ils prennent le mollet, et, détail important, ont une  sorte de semelle anti glissante. Ça fait partie de la tenue de travail des charpentiers en ouvriers du bâtiment avec des pantalons très bouffants. (ce n'est pas ce pantalon qui est utilisé ici)

Voilà qui devrait répondre aux questions trouvées pour l'instant.

Et pour finir, une photo avec bannière traditionnelle de fête.



Publié dans traditions

Commenter cet article

Ophi (Lady D. ^^) 02/11/2008 17:06

Ohayo Mimi-San,J'ai été traîtreusement attaquée par un tag ce matin, et j'ai décidé de me venger sur quelques innocents, dont tu fais partie, niark !Non sérieusement... aucune obligation de reprendre le tag, j'avais juste envie de faire découvrir ton blog à mes visiteurs habituels, et de le redécouvrir moi-même par la même occasion ;)Aaaaaaaahhh les tabi !!! Un ami m'a envoyé il y a deux mois une paire de tabi et une de yubi... Bon, les tabi, j'accroche pas du tout. Mais les yubi, par contre... j'adore, j'adore, alors que pourtant je ne supporte pas d'avoir un fil entre les orteils dans des chaussettes "normales"... va comprendre ;)Gros bisous Mimi-San, et pardon d'être si rare...

Mimisan 03/11/2008 03:40


J'aurais autant de raisons de m'excuser que toi!
Mais quel plaisir de retrouver ta vivacité et ton humour, ça fait du bien par les temps qui courent...
J'espère que le tag est de ceux auxquels je peux répondre, je vais aller voir ça...

tabi et yubi, justement, je vais y revenir  :lol:
Gros bisous ma belle


Shinobipark 31/10/2008 05:09

Je m'en suis rapporté une paire et c'est bien plus confortable que ce que j'avais pensé au départ ! Les miennes sont roses ! Ben oui, je suis une fille quand même !Gros bisous Mimisan !

Jacqueline 28/10/2008 22:33

Et en rentrant une bonne lessive!!! J'imagine qu'en ville ce blanc immaculé doit passer au gris!merci pour ce billet!C'est ce que je disais à une amie de blog...ces échanges sont vraiment enrichissantsBises MF

Cassandre 25/10/2008 18:39

Ah oui, les tabi !!! j'aime bien ces "chaussettes", j'en avais acheté quelques paires (de couleur histoire de faire vraiment touriste) mais je les ai tellement portées qu'elles sont déjà toutes usées...comme il y a aussi une autre mode que je ne retrouve pas ici, c'est celle des chaussettes avec tous les doigts de pieds séparés, très cool aussi ^^"C'est chouette toutes tes explications !Bizzzz

Mimisan 27/10/2008 15:44


On reparlera d etout ça ;-)


Martine de Brest 25/10/2008 08:16

En coton, ce doit être très confortable.

Mimisan 27/10/2008 16:28


Je pense, oui; mais c'est une impressio assez différente de nos socquettes  traditionnnelles.