Un samedi soir à Higashi (est)-Shinjuku

Publié le par Mimisan




On m'a à plusieurs reprises fait remarquer que ce que je montrais était bien différent de ce que montraient les reportages de la télévision française. Par exemple, une amie d'enfance m'a écrit il y a quelque temps, après avoir l'un de ces reportages: <<Mais où vas-tu chercher ces images calmes et tranquilles que  tu nous montres souvent?>>
Pour cela, je ne vais pas bien loin, il me suffit d'être dans mon quartier. Mais il y en a beucoup d'autres aussi qui ont cet aspect. Comme je dis souvent, Tokyo, ce sont de grandes artères qui définissent des carrés à l'intérieur desquels se trouvent des villages.
Soyons honnête, il n'en este pas moins que j'évite la foule quand je le peux et aussi que j'évite de toujours la montrer sur les photos.

En pensant à tout cela, la semaine dernière, j'ai essayé de faire exception à la règle. Après m'être promenée un peu dans ce beau parc dont je vous ai montré une partie, j'ai visité un magasin exposition de meubles (j'ai fait quelques phots pour vous) et je me suis invitée à dîner dans cette brasserie:


qui fait face à l'un des nombreux Zara


Mon intention étant d'ensuite m'efforcer de prendre des photos qui, cette fois, montrent la foule. Et ici, c'est une foule jeune. Le jour était particulièrement bien choisi: un samedi soir, une journée de beau temps, une température très douce pour ne pas dire chaude.


heu... la foule est là, mais on ne s'en aperçoit pas tant que ça. Où est le problème? C'est qu'il me manque quelques centimètres! Pour les vues en contre-plongée, pas de problème.


Et puis là, je voulais prendre le côté "envers du décor" (oui oui, j'ai souvent de bonnes excuses hi hi hi )




On va peut-être finir par y arriver...


Une chance que les cannettes ne puissent pas passer dans les fentes de la boîte à lettres...

Eureka! J'ai trouvé un promontoire!




Mission accomplie, Tokyo, une des villes les plus peuplées du monde, y a des fois où ça se voit et je vous l'ai montré un peu; je peux regagner mes pénates où, le soir, je n'entends pas un seul bruit si je ne mets pas la télé. Et c'est à moins d'une demi-heure de là dans le centre de la ville.

Ce contraste, l'un des "charmes" de Tokyo.

Publié dans scènes de vie

Commenter cet article

dgidgi :0040: 13/10/2008 18:54

et bien tu sais quoi, !!!moi j'aime bien quand tu nous montres des photos avec moi de monde , beaucoup plus reposant, mais surtout plus agréable ...une grande ville et de surcroit la plus peuplée !!!tu ne peux pas faire de miracle,et tes photos sont toujours dépaysantes, merciBiz.Bonne semaine ..

francine 13/10/2008 09:10

brr.... moi qui ai horreur de la foule je ne me vois pas à Tokio un samedi soir...surtout ne changez pas  votre façon de prndre vos photos avec le minimum de personne

Down under 13/10/2008 01:50

Je préfére toujours éviter la foule! J'ai toujours l'impression qu'elle se trouve dans les endroits loin d'être les plus intéressants! Tant mieux de cette manière il reste toujours des rues ou places plus petites où l'on trouve des restos, cafés sympas voir même parfois des monuments...(je préfére la place des Vosges à la tour Eiffel!!)J'aime bien cet immeuble où est inscrit l'étage à chaque niveau ...ça évite de compter!

Mimisan 13/10/2008 03:35


Pas étonnant que tu préfères la Place des Vosges :lol: Mais tu sais, les dimanches d'été, il y a foule là aussi, c'est devenu un quartier à la mode avec la
proximité du Marais.


jean-marie 13/10/2008 01:27

Cette foule a l'air "bon enfant", on n'a pas l'impression de bousculade...les photos sont très agréablesbises amicalesjean-marie

Mimisan 13/10/2008 03:37


C'est plutôt le cas en effet; mais il y a aussi tous les jeunes mecs qui essaient d'enrôler des filles pour des "clubs" plus ou moins suspects...


Fancri 12/10/2008 22:25

Bonne semaine au Japon !