Faut-il déshabiller Pierre pour habiller Paul et achever les "vieux"?

Publié le par Mimisan

Ce billet, et son titre surtout, se justifie par un commentaire reçu aujourd'hui à l'article où je rappelais la journée internationale Alzheimer(---> LA.). Un commentaire dont le ton m'a vivement surprise; du genre" mais qu'est-ce que je lui ai fait pour qu'il m'attaque avec tant de virulence et de grossièreté". Et comme il n'y a pas d'adresse mail pour lui envoyer une réponse privée...

<<
Et ce WE ci celui de la Mucovisidose et je suis directement touché à travers une personne qui m'est chere.
Altzeimer est pas dans la meme categorie d'age.
Alors arretez de plaindre ces maladies de vieux qui nous coutent les yeux de la tete et la peau du cul alors que pour des enfants qui naissent malade et arrivent rarement à l'age de 30 ans on ne fait rien.
Connaissez vous les demarches pour avoir de l'aide,un fauteuil et j'en passe.J'en doute.
Allez voir le blogt de Cecile et surtout ceci:en regardant bien sa video.Elle l'a mise en ligne pour etre vue.

http://celinextenso.over-blog.com/article-5114383.html

Vous verrez vraiment ce qu'est un handicap.>>

1) J'ai l'impression que cette personne a lu seulement le titre de mon billet. Sinon, elle aurait vu qu'alzheimer n'est pas simplement une maladie de la vieillesse, d'avoir déjà beaucoup vécu. C'était précisé dans mon article.
Je cite encore un témoignage;<<
Je me suis aperçue que mon mari n'allait pas bien en 1990, il n'avait alors que 44 ans.>> 44 ans, c'est peut-être déjà trop vieux aux yeux de "Serge".
Il était possible aussi de savoir que les difficultés des démarches, les temps d'attente pour entrer dans un service spécialisé, etc, je connais et en plus dans une langue qui n'est pas la mienne. Alors pourquoi toujours faire des suppositions négatives, sans savoir?
Et la souffranc de l'un n'annule pas la souffrance de l'autre.

2) D'accord quand même que ce n'est pas la même catégorie d'âge qu'un nourrisson qui nait avec une malformation. Mais la phrase qui suit est totalement inacceptable. <<
Alors arretez de plaindre ces maladies de vieux qui nous coutent les yeux de la tete et la peau du cul >> Qu'en termes élégants ces choses là sont dites. C'est tout de même plus haut en couleur que de dire tout simplement: laissez les crever pour nous en débarrasser. Parce qu'après tout, c'est le sens de la phrase. Et les présenter comme responsables du trou de la Sécu ne me semble pas justifé non plus, étant donné qu'il y a si peu de fait pour tous ces malades d'une maladie neuro-dégénérative (une protéine folle qui détruit progressivement le cerveau, donc aussi des commandes pour des fonctions vitales; maladies à possibilité léthale directement ou indirectement).Maladie qui détruit aussi l'accompagnant,comme toute maladie lourde, d'ailleurs.

Oui, je sais qu'il y a des enfants qui naissent avec tel ou tel handicap. Oui, je sais ce que c'est, j'en connais suffisamment. Je sais ce que sont les difficultés administratives pour faire ci, pour faire ça, dans tous les pays c'est pareil. Oui, je suis révoltée à l'idée des souffrances de certains enfants (je suis plusieurs blogs de ce domaine) comme je suis révoltée de toute souffrance superflue quelque soit l'âge de celui qui souffre.

Je pourrais citer un extrait de "La Peste" de Camus, situé dans le 2e prêche du Père Paneloup après  la mort de l'enfant.
<<
Il y avait certes le bien et le mal, et, généralement, on s'expliquait aisément ce qui les séparait. Mais à l'intérieur du mal;la difficulté commençait. Il y avait par exemple le mal apparemment nécessaire et le mal apparemment inutile. Il y avait Don Juan plongé aux Enfers et la mort d'un enfant. Car s'il est juste que le libertin soit foudroyé, on ne comprend pas la souffrance d'un enfant>>
Personnellement, je nuancerais en disant qu'on ne comprend pas toute douleur imméritée, l'âge n'ayant rien à voir.

Alors on ne va pas déshabiller l'un pour habiller l'autre. On va soigner tout le monde. Créer les structures adaptées nécessaires, améliorer les services sociaux d'aide aux familles (en les aidant à trouver les solutions aussi, en leur apportant l'écoute nécessaire) POUR TOUT LE MONDE.

Serge, je comprends très bien la lassitude, les soucis, la fatigue... Mais la révolte peut être mauvaise conseillère et ne procure pas un état d'esprit favorable à accompagner ce genre de personne. Accepter? Difficile d'exiger d'accepter l'inacceptable. S'ADAPTER pour le bien de l'autre en même temps que son bien propre. Difficile, oui, Qu'est-ce qu'on souhaite finalement? apporter un soulagement physique,mais moral aussi au malade que l'on suit.

allez, Serge, toi aussi tu seras vieux un jour et qui sait? tu auras peut-être des maladies de vieux et à ce moment-là, tu seras bien content qu'on s'occupe de toi... Et la prochaine fois, tourne 7 fois les doigts au-dessus du clavier pour laisser à la compassion et à la logique le temps de venir avant d'écrire.

Et je vais ajouter une photo de fleurs pour finir sur une note plus souriante habituellement marque de fabrique de ce blog.




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

yvette 17/07/2009 04:43

La mucoviscidose? Une petite-cousine vient de perdre sa fille de 30 ans quelques jours avant une greffe de poumon programmée. Elle avait déjà perdu son fils de 21 ans. Pour toutes les maladies orphelines d'ailleurs, si on peut en faire de la pub, plus elles sont visibles plus elles ont une chance de recevoir des fonds pour leur recherche.Maladie orpheline ça veut dire que les laboratoires non plus ne font pas d'efforts surhumains le benefice étant aléatoire... On dirait que tant que les People n'en sont pas atteints, en plus d'être orphelines ces maladies sont complètement occultées. Orphelines = laissées pour compte.

yvette 17/07/2009 04:33

La maladie d'Alzheimer en elle-même n'est que le résultat d'une forme d'Amylose, maladie caracterisée par le dépot de protéines insolubles dans un certain nombre de tissus humains.Et si la recherche peut découvrir le processus de déclenchement, un dépistage pourrait éviter certaines cardiomyopathies.. et là on se sent plus proche n'est-ce pas?

Claude (malade d'alzheimer apparenté) 16/10/2008 13:51

non seulement la maladie d'Alzheimer (et Les maladies apparentées qui sont de + en + nombreuses ...) ne touche pas uniquement les personnes âgées, mais elles touchent aussi des jeunes de moins de 30 ans : de plus en plus de cas sont répertoriés à partir de 28 ans ! Toutes n'ont pas les mêmes symptômes et je ne pense pas que l'on puisse dire de quelque être humain malade, même de ses fonctions cérébrales que ce n'est plus un être humain : un siège de style qui ne pense pas, ne parle pas et n'a pas de mémoire est mieux considéré que les malades d'alzhiemer et ça ! vraiment ça me choque !Et il n'y a pas que la mucoviscidose qui touche malheureusement les enfants... je ne citerai pas toutes les maladies dégénératives dont on connait tous des cas aussi douloureux que difficiles à vivre ...Le principal dans tout ça est le respect de la personne malgré le désespoir ou la lassitude passagère, sinon c'est que l'homme mérite de moins en moins sa place ici bas .Mimisan j'aime bien votre blog, et sa variété de sujets. continuez comme ça, merci.

CB 03/10/2008 19:26

Merci Mimisan d'avoir rappelé que la souffrance n'avait pas d'âge. je suis triste de constater que la connerie non plus. oui, je vivais probablement dans un monde tous rose, mais j'étais persuadée que ce type de discours avait disparu.je travaille toute la semaine auprès de personnes atteintes de cette maladie, et je constate qu'il est parfois facile d'ignorer un fait : la souffrance d'une personne qui s'aperçoit qu'elle n'est plus capable de parler, de se souvenir ou d'effectuer un geste simple comme, par exemple, se coiffer ou mâcher sa nourriture, n'est comparable à aucune autre (surtout lorsqu'à la souffrance est associé la double peine d'être traité comme un fardeau inutile). on ne parle pas d'une maladie, mais d'un véritable drame humain qui nous concerne tous et qu'il serait criminel d'ignorer... les personnes malades d'Alzheimer sont d'autant plus vulnérables qu'elles n'ont pas la possibilité de descendre dans la rue pour défendre leur droit au respect et à la dignité.Pourquoi chercher systématiquement à mettre sur une balance la souffrance des uns et des autres ?  PS : une pensée me fait frissonner l'épine dorsale ... alors que le système capitaliste a montré ses limites (car il serait un peu mesquin de parler d'échec flamboyant) ces dernières semaines, certains continuent à souhaiter une société dans laquelle lorsque les chairs deviennent improductives, on les emmène à l'abbatoir. ce n'est même pas digne d'une société primitive

Mimisan 04/10/2008 03:52


Merci pour ce beau message.

Oui, pour cette maladie, perte de la mémoire est souvent compris par les gens qui ne la connaissent pas de façon limité et "optimiste". Ce sont même des savoirs innés qui disparaissent, il n'y a
plus de commandes  qui passent du cerveau au lieu d'exécution ; on dit bien souvent qu'on ne meurt pas directement d'alzheimer, mais cette maladie a bien un aspect léthale...


joline-103 idées 03/10/2008 09:19

Mimi ,il y a de tout sur la blogo, avant de lire tous les com j'allais moi aussi te dire de supprimer cet article mais .. ,finalement , il y a de l'espoir ...enfin un tout petit peu ... car Serge aurait pû englober, en plus des vieux  ( qui creusent le trou de la sécu )les handicapés moteurs, les sidéens(surtout les homos bien sur )les femmes car elles coûtent bougrement cher avec leurs accouchements ..les myopes(ah non, c'est vrai, les lunettes sont très mal remboursées !) bref il s'est excusé et c'est déjà énorme !biz:-)))

Mimisan 03/10/2008 13:46


Tu as toujours la bonne réplique avec la note d'humour qu'il faut. Merci :D