Vous aimez l'architecture un peu fantaisiste? Allons à Mers-les Bains

Publié le par Mimisan

Aujourd'hui, sortons un peu de l'Asie. Un petit tour en France, dans de ses coins où j'ai des attaches depuis ma petite enfance. Et d'ailleurs mon frère y a une maison (derrière la Prairie) , je vais avoir l'illusion de lui rendre une visite virtuelle par la même occasion. Et de respirer un peu l'air iodé d'un bord de mer battu par les vents...



Eu-Mers-Le Tréport, les 3 villes sœurs. c'est à Mers que nous nous attarderons un peu aujourd'hui. Cette station balnéaire n'est pas réputée pour la chaleur de ses eaux  (ou de son climat) d'où l'utilité des cabines de plage, ni par le confort de ses galets d'où les planches,mais par l'originalité architecturale d'une grande partie de la ville: tout le front de mer de 900m et les rues perpendiculaires.


Cette fois, Mers et sa fameuse falaise de craie est vu depuis la falaise du Tréport. Le Tréport est en Seine Maritime et a vu le débarquement des Normands en 859. C'est le port de pêche. Il est séparé de Mers par un canal qui relie la côte à la ville d'Eu, à 3 km de là.

Ce canal est la frontière entre la Seine-Maritime, région Normandie où se trouve le Tréport, et le département de la Somme, en Picardie, où se trouve Mers.

Mers est le côté "chic". Au début des bains de mer, dans les années 1860, sa proximité de Paris, en 3 heures de train, a attiré du monde dans ce qui était un modeste village de pêcheurs.
Puis est venue l'idée de construire pour pouvoir résider sur place à la belle saison.


Le principe de construction retenu est celui de maisons à petite surface au sol et tout en hauteur sur 2 ou 3 étages avec 1 ou 2 pièces par étage (ce que j'appelle les "maisons en chandelle") de façon à ce qu'il y ait le plus possible de maisons sur le front de mer et à proximité. Toujours pour bien profiter du littoral, des balcons, souvent ouvragés, des bow-windows. et de la couleur pour faire bonne mesure.













Plusieurs commentaires à l'article précédent où vous disiez préférer les architectures plus originales ont été une des grosses motivations à faire ce billet pour aujourd'hui.

Une anecdote: Sur la  1e photo, vous voyez bien le plateau de la falaise. C'est assise  là-haut dans l'herbe avec ma mère que j'ai observé la dernière grande éclipse solaire sur la France...

Bonne journée (ou soirée) et au plaisir de vous lire.
 

Publié dans Mes images de France

Commenter cet article

TARO 12/08/2009 00:25

Bonjour, Mimi-San,
Je visite ton blog depuis des années, mais  je me suis jamais permis de laisser le commentaire jusqu'ici.Aujourd'hui je fonce, parce que je viens de rentrer de Mers-les-Bains.
C'est déjà ma quatrième visite de cette charmante cité depuis 20ans, mais chaque fois, j'ai émotion renouvelée en retrouvant la falaise magnifiquement blanche, le pré fraîchement vert, la brise de mer vivifiante et cette architecture qui n'est pas tout à fait de mon goût, mais qui possède une drôle d'unité qui m'amuse!
Et cet endroit m'evoque curieusment les souvenirs de Shimoda où mes parents m'emmenaient quand j'étais petit. bien qu'à l'époque Shimoda fût la station populaire avec les immeubles moches et bon marché.Cette fois-ci j'ai fait la superbe randonée Tréport-Mers-Ault-Eu en une journée.Curieux trio, que sont Tréport populaire, Mers fantaisiste, Eu aristocratique!
Ton histoire de première rencontre avec mon pays m'a beaucoup touché comme tout le monde en témoigne; une petite Française courageuse et déterminée, ouverte au monde, qui sait croire à son destin il y a une quarantaine d'annéees...Je ne pouvais lire sans que les larmes ne me viennent aux yeux!Quant à moi, j'ai fait des études à Keio, j'ai appris le francais à l'Institut à Kagurazaka au début des anneée 80 surtout avec Madame Delmont-Hosaka que j'ai beaucoup aimée. Je suis arrivé en France avec la bourse du gouvernement francais, et le hasard m'a retenu en France jusqu'ici. LOL.Longue vie à ton blog; superbe écriture avec humour et belles photos!Désolé pour mon français. LOL.

Mimisan 12/08/2009 15:06


Bonjour Taro, bienvenue à bord
C'est la timidité qui t'a retenu de laisser des commentaires jusque là? parce que ton français est parfait. Et nous nous sommes peut-être croisés dans les couloirs de l'Institut. Mon mari y
enseignait aussi. Et je connais assez bien Marie-France Delmont; quand nous étions tous beaucoup plus jeune, noous avons skié ensemble à Kusatsu.

Ainsi, tu connais Mers-Eu-Le Tréport. A Mers, dans la petite rue d ela colline qui monte à la falaise, au-dessus de l'église, une maison m'intrigue en raison de l'inscription de son frontin en
japonais. j'aimerais bien que mon frère me trouve des renseignements à ce sujet.
C'est depuis la falaise de Mers que j'ai vu la dernière grande éclipse solaire qu'il y avait eu en France.
A bientôt peut-être?


Véro 07/09/2008 21:47

Je trouve très sympa l'idée de construire en chandelles pour permettre à un maximum de maisons d'avoir cette jolie vue.
Véro

Martine de Brest 24/08/2008 10:33

J'aime beaucoup le style des maisons du front de mer.Ta première photo est superbe.Bises

Maicaud 24/08/2008 10:20

La visite que tu nous offres là Mimi depuis le Japon était bien improbable et pourtant elle prolonge merveilleusement la balade que nous avons faite en Juin au Tréport et Eu.... Je n'ai pas encore été jusqu' à Mers.. mais cela vaut le coup et présentée avec ton art on échappe pas aux caractéristiques de cette ville. Notre prochain week-end à Berneval nous poussera peut être jusqu'à cet endroit. Merci à toi et bravo.

Mimisan 24/08/2008 15:54


Contente d'avoir de tes nouvelles.
Dommage d'être allée au Tréport sans avoir poussé jusqu'à Mers.


jean-marie 23/08/2008 11:20

Une architecture fantaiste, ouimais l'ensemble est charmant, original par les formes et les couleurs...je suppose que les propriétaires de ces villas en front de mer sont financièrement très à l'aise, pour le moins...ne soyons pas jaloux, admironsbises amicalesjean-marie