Séismes, Chine, Japon, prévention, intervention; et un coup de gueule

Publié le par Mimisan

Rappelons d'abord où se trouve la province chinoise où ce terrible séisme a eu lieu, le Sechuan


La province qui est juste en dessous sur la droite est le Yunnan dont je vous ai déjà parlé et vous parlerai encore beaucoup. Le Yunnan aussi a déjà été plus d'une fois touché par des séismes. Par exemple la ville de Lijiang que j'aime tant a été touchée en 1996. (les photos présentées sont des documents du séisme du Sechuan de l'agence chinoise Xinhua )





Force 7,9... c'est très important; c'est comme celui du Kanto (Tokyo) en 1923 dont j'ai plusieurs fois entendu parler par ma belle-mère. Elle habitait du côté de Tsukiji et venait d'accoucher d'un enfant, un garçon, deux jours avant.  Ils ont attendu le dernier moment pour fuir, espérant que l'incendie ne viendrait pas jusque chez eux. Vain espoir. Les voilà partis sur les routes, la jeune accouchée allongée sur les piles de futon (la literie à la japonaise), à peu près la seule chose qu'ils aient pu emporter, sur une charrette à bras... Le nouveau-né n'a pas survécu... Et encore c'est parmi ceux qui ont eu de la chance...




Au Japon, nous voyons beaucoup d'infos qui viennent de Chine. Ces temps-ci, plus que jamais évidemment. Je pense que nous voyons beaucoup plus de reportages qu'à la télé française. C'est un pays voisin, un pays dont l'un des dirigeants venaient de faire une visite au Japon.
De plus, les séismes sont un point sensible du Japon. Il y a une dizaine de jours encore,  une nuit, entre 1h30 et 2h j'en ai senti trois, et encore un dans la journée du lendemain. Mais ça, ce sont des petits séismes de routine.
Et beaucoup d'éléments sont pris en compte  pour la prévention: la construction, bloquer les meubles, l'arrivée de gaz qui se coupe automatiquement (au Japon, beaucoup de problèmes d'incendies dans ces cas-là, avec les anciennes maisons et aménagement) etc etc.
L'ennui étant que tout cela a un coût et même un très lourd coût. Ce n'est donc pas tous les pays qui peuvent s'offir ce "luxe".
 Encore une fois, je vous invite à cliquer sur la catégorie "séismes, cataclysmes, sécurité"

Une autre chose qui survient trop souvent à la suite des tremblements de terre: les glissements de terrain. Ce sont souvent des terres assez meubles, fragilisées par le séisme. Pour peu qu'il pleuve par-dessus, comme c'est souvent le cas... C'est ce que regarde ce rescapé qui porte un bébé.



Un des points noirs de ces glissements de terrain et éboulements de rochers, et de leurs risques, c'est qu'ils rendent encore plus difficile l'accès aux zones sinistrées.

Pourtant, la rapidité d'action, d'intervention, est de première importance pour les gens ensevelis sous les décombres et leur possibilité de survie.
La première demi-heure est de toute première importance.
Et il y a une échéance presque fatale: les 72 heures. Les médias japonais s'en soucient beaucoup,tout restant à faire. Or la Chine refuse les intervenants, même spécialisés. Le Japon n'a pas à trop s'en choquer il y a eu la même chose à Kobe. Et quand enfin les équipes avaient pu venir,et qu'elles voulaient mettre les chiens au travail tout de suite, les Japonais ont dit: non  non, reposez-vous d'abord; les autres dont les Français et les Allemands s'énervaient parce qu'ils n'étaient pas venus là pour se reposer, mais pour aider à sauver des vies et ils savaient que chaque minute comptait...
Il y avait eu le même genre de refus à San Francisco aussi.
C'est donc apparemment un réflexe universel, hélas. Ce quej emets sur le compte d el'orgueil mal placé.


___________________________

Justement avant-hier j'ai reçu ma convocation en tant que chef d'îlot pour la 2e réunion annuelle d'information.

Cette fois-ci, nous serons à l'hôpital universitaire Nippon Medical School qui "fait partie des établissments hospitaliers les plus réputés du Japon et possède à ce titre le service d'urgences le plus sollicité".
Le Dr Akira Fuse nous parlera "du rôle et de l'organisation de cet établissement hospitalier lors de catastrophe majeure."
Le Dr Rimi Fuse parlera du traitement psychiatrique après une catastrophe( he oui, les traumatismes... Nous avons déjà eu une intervention sur ce sujet il y a quelques années par une psy francophone).
M. Hideaki Nagai, du service de prévention des crises de la ville de Tokyo, s'exprimera au sujet de l'organisation des soins lors d'une catastrophe.

----------------------------------------------

MON COUP DE GUEULE DU JOUR:

A propos de ce séisme, ces jours-ci j'ai eu l'occasion de voir des articles du genre
"he he, c'est le Tibet qui leur envoie ça, bien fait pour leur gueule" présentant ça comme une sorte de justice immanente bien méritée.

NON! On ne peut pas se permettre de dire ça!

C'est sans le moindre rapport, c'est totalement disproportionné, c'est montrer qu'on n'a pas du tout conscience de ce dont il s'agit
. Les personnes qui s'amusent à dire ça, j'aimerais les voir dans ce genre de circonstance, sous les décombres, ou découvrant toute la famille décédée... Elles comprendraient alors peut-être l'énormité de ce qu'elles disent.
Edit: voir aussi le commentaire de Dany qui vit à Canton.
Et lisez, ou relisez ce témoignage d'un vécu à Kobé... --->
CLIC. Et il y a pire...


Commenter cet article

Aixue 30/05/2008 16:12

Tiens, je viens de lire que Sharone Stone s'était excusée d'avoir dit que le tremblement de terre résultait surement d'un mauvais karma de la Chine suite sa présence au Tibet... c'est p'têtre parce que Dior Chine a annulé tous ses contrats dans le pays en signe de protestation...

A propos de l'aide internationale, beaucoup de chinois reprochent aussi au gouvernement d'avoir attendu les 72h fatidiques avant d'accepter l'aide internationale, mais comme tu dis, cela doit être de la fierté mal placée...

Ionard 26/05/2008 08:56

Bonjour Mimisan!Je suis là à lire un peu tous tes articles.... j'ai beaucoup de retard!Et je pousse un coup de gueule avec toi! quels c******Quel malheur de voir ainsi sa maison engloutie et les siens disparus à jamais!De tout coeur avec eux!Bises dany

:0038: Dany :0059: 23/05/2008 03:50

triste bila, plus de 51000 morts,32000 disparus, et dire qu'en Birmanie c'est pire,et personne n'en parle .Merci,oui, si tu a le temps d'envoyer tes liens vidéos,bonne journée et bonne fin de semaine:0059: bye
A bientôt sur http://dany.enchine.over-blog.com/

oursonne libre 20/05/2008 06:40

tu as raison Mimisan, d'avoir un coup de gueule, meme si je n'aime guere le gouvernement chinois, je pense a tous ces habitantsq qui ont subi ce seisme.Il ne faut pas etre comme cela, je suis pour le tibet, mais je pense qu'il ne faut pas avoir cette horrible reaction.Alors tu as raison de le rappeler, en cas de catastrophes naturelles, il faut penser à la population du pays avant toutbisous

Mimisan 20/05/2008 07:12


Merci pour ton soutien
Bises


Mimisan 19/05/2008 02:35

Merci à tous pour votre soutien :D