Un petit air de France: Gavarnie et Troumouse

Publié le par Mimisan

Ces jours-ci, il m'est monté à la figure que, quel que soit le blog sur lequel je m'exprime, il y a encore et toujours la marque du Japon. Et ça m'a fait un effet un peu bizarre. Un peu comme si j'étais le jouet d'une obsession. Je sais bien que c'est d'abord parce que c'est mon cadre de vie, d'autant plus que je suis mariée à un autochtone; que ça fait (très) longtemps que je suis là; et que depuis que je suis à la retraite mes contacts directs avec des Français sont devenus rarissimes quasiment du jour au lendemain...

Mais ça m'a fait un curieux effet. je me suis dit qu'il y avait à la longue un effet un peu soulant...

Mais là,ces derniers jours, j'ai plus la tête en France.

Image Hosted by ImageShack.us
Vendredi, j'ai rencontré une sympathique toute jeune femme, et nous avons joyeusement papoté.

Le Festival de l'expression internet à Romans a commencé et les résultats du concours où je suis finaliste seront bientôt proclamés; bien sur, mes pensées sont quand même un peu là-bas aussi...

Et demain,je vais rencontrer la Parisienne "
Shinobipark" à Harajuku, à l'endroit des cosplays (en même temps que je serai en bonne compagnie, je pourrai enfin renouveler mon stock de photos sur ce sujet :D)

Alors aujourd'hui, je fais un billet "français".

En 2001, nous avons conçu, réalisé et encadré un voyage en France, dans les  Pyrénées, pour 24 Japonais d'âge mur ou très mur, des randonneurs photographes, qui avaient certains désiderata mais qui en même temps s'en remettaient essentiellment à nous. Mon mari a conçu l'itinéraire, j'ai fait... tout le reste :lol: (et à l'époque je n'étais pas encore à la retraite). Y compris le guide accompagnateur (expérience acquise quand j'étais jeune)

Image Hosted by ImageShack.us
Nous partions un vendredi soir sur un Air-France, le vol de nuit qui vient de Nouméa et qui tourne toujours un peu en rond à l'arrivée à Roissy pour ne pas se poser trop avant 4H30 du matin heure locale. Correspondance à Orly pour un vol jusqu'à Toulouse. Deux nuits dans la Ville Rose. Ensuite, le car que j'avais réservé depuis Tokyo (comme le reste). Déjeuner à Arreau; les cols; arrivée au Cirque de Gavarnie en fin de journée.

Image Hosted by ImageShack.us
Nous y avans fait un beau séjour, avec de belles promenades, des couchers de soleil très intéressants (mon mari quittait la table du diner pour aller dehors le photographier), de fort beaux orages, sans quoi ce n'aurait pas été les Pyrénées en été (premiers jours de juillet).
Nous avons eu la chance aussi que les cascades soient particulièrement nombreuses au Cirque de Gavarnie comme le montre la première photo. Et les cascades entre Cauterets et le Pont d'Espagne étaient fournies en eau comme je ne les avais jamais vues encore, c'était superbe.

Pour aller de l'hôtel au fond du cirque, nous avions pris le chemin qui passe par les hauteurs, sur le côté gauche, par le Piala. Une très belle promenade qui nous faisaient passer par ce beau plateau du Piala, où se trouvaient de charmants "habitants".

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us


Et de là, nous avions une excellente vue sur la fameuse Brèche de Roland. La légende dit qu'elle fut ouverte par un coup d'épée très énergique de Roland s'efforçant, aidé d'Olivier, de repousser les Sarrazins pour assurer le retour de l'armée de son oncle l'empereur. Epée qui serait ensuite allée se ficher dans la falaise de Rocamadour.

Image Hosted by ImageShack.us

Ce qui a été une grande découverte pour moi cette année là dans cette région, c'est le cirque de Troumouse. Voisin immédiat de Gavarnie. Mais plus sauvage, impressionnant lui aussi.
Le car nous a menés à proximité du plateau, on a fini la route a pied. Je ne montre pas aujourd'hui toutes les facettes de ce lieu.

Image Hosted by ImageShack.us


Image Hosted by ImageShack.us


Image Hosted by ImageShack.us
Je pense que sur la gauche de la photo, vous pouvez deviner ce qui m'attendait: une plongée vers le vide. J'ai (une nette) tendance au vertige. Or nous faisions la descente par une sente très étroite en lacets d'une pente abrupte à flanc de montagne. 800m de dénivelé en un rien de temps.
Quand jai découvert ce précipice que je devais descendre, j'ai fait une pose, je me suis dit "Mimi,pas de panique, tu as la responsabilité de tout lemonde et des factures à payer; ça doit marcher". J'ai rangé ma caméra dans le sac que j'ai bien remis sur le dos, j'ai respiré un grand coup, j'ai regardé droit devant moi, après avoir tout de même apprécié la beauté du lieu, et j'ai fait ma descente. Ouf. Pas ultra rapide, mais pas trop honteusement non plus. La fin s'est faite sous les éclairs et les impressionnants roulement de tonnerre répercutés par les échos de la montagne. Superbe! Mais après, quel déluge!!! On était heureux de se réfugier dans le car.

Voilà donc les souvenirs illustrés que je vous livre aujourd'hui...



Commenter cet article

Denis 28/04/2008 23:32

J'adore cette région, j'y ai passé tant de vacances. Et j'espère y en passer d'autres ! ;-{)Piur les fleurs d'hier, je choisi la première et la seconde (le fleme de faire un nouveau commentaire à 23h19). :-{D

Marie-Thérèse & Alain 28/04/2008 19:15

C'est la première fois que je suis aussi passionnée et que je passe autant de temps à lire ,et je n'ai pas fini .J'aime beaucoup votre style,38 ans au japon, et toutes ces aventures .Formidable La chute sur le lino glissant, le pneu crevé,le piment trop fort ,les cafards dans le pyjama,et pour finir un commentaire sur le cirque de Gavarnie,moi qui suis née dans un cirque ,celui de Cilaos à la Réunion .C'est sûr je reviendrai lire les autres posts*

Mimisan 29/04/2008 20:12


Bienvenue
Merci pour ces paroles encourageantes :D
Il est vrai qu erésumé comme vous le faires, ça fait assez drôle :lol:


Myriam 22/04/2008 14:31

Très beaux paysages familiers, je vois que vous aimez autant la montagne que moi pour avoir choisi d'y conduire un groupe de japonais. C'est amusant comme notre région a bien exploité la légende de Roland. En plus de la brèche dont vous parlez ,nous avons à Itxassou le Pas de Roland et à Roncevaux , juste de l'autre côté de la frontière espagnole on dit aussi qu'il a cassé son épée sur un rocher avant d'y mourir...

Fancri :0044: 22/04/2008 14:17

Bonjour, un très beau voyage! à GavarnieBonne journée.

:0038: Dany :0059: 22/04/2008 02:03

Bonjour de Canton en Chine,très belle article et jolies photos, les 24 japonais ont certainement été heureux de ce voyage , bonne journée et bonne semaine :0059: bye
A bientôt sur http://dany.enchine.over-blog.com/