Cartes de vœœux au Japon: assez surprenant!

Publié le par mimisan



Les cartes de vœux (nengajo) au Japon…

je semble m’arrêter à raconter des banalités ? Attendez d’avoir lu pour vous en faire une opinion…

COMMENT ELLES SE PRÉSENTENT, DE QUAND ELLES DATENT :

Ce ne sont pas des cartes sous enveloppe comme en France, mais des cartes postales au sens propre. On les achète à la poste, souvent en grandes quantités : on peut se retrouver avec une centaine à envoyer, voire plus.
 

Elles ont été créées en 1873. Elles sont pré-timbrées et coûtent 50¥ (au change actuel, à peu près 35 centimes) l’unité. Un numéro est imprimé en rouge en bas d’une des faces, nous y reviendrons.

DES CHIFFRES

Essayez de deviner combien de ces cartes sont envoyées en une seule période de nouvel an. Difficile ? Allez, essayez quand même de faire une approximation. Je vais être gentille, je vais vous aider : je vous rappelle qu’au Japon, il y a plus de 120 millions d’habitants… alors ? Vous donnez votre langue au chat ?

Cette quantité  est impressionnante.

Aucun Français, je pense,  ne pourrait deviner le chiffre :
 4 milliards! oui, quatre mille millions, ce n’est pas une blague.

En 1960, il y en avait  830 millions d’envoyées, chiffre quasi doublé au bout de 10 ans ; même progression de 10 ans en 10 ans, jusqu’à atteindre les chiffres faramineux des années 90, début 2000.
 

On se dit que l’expansion du courrier électronique devrait ralentir le mouvement. C’est effectivement le cas : en 2002, le nombre de cartes envoyées a baissé de 5% par rapport à l’année précédente. Pourtant, la poste s’est adaptée aux nouvelles habitudes : depuis 3 ou 4ans, elle vend aussi des cartes au papier mieux adapté aux imprimantes, développement de l’utilisation de l’ordinateur oblige.

LA LOTERIE

En 1949, le nombre n’était « que » de 70 millions.

Pour encourager à la consommation, le service des postes a créé le système de loterie lié aux cartes : ce sont les numéros dont nous parlions plus haut.

La somme à utiliser pour les lots est réglementée : 50 ¥ par 5 000 cartes vendues. Les premiers lots sont devenus très intéressants, comme 5 jours à Hawaii, une télévision à grand écran plat, etc.

Quand on voit l’évolution des chiffres, on se dit que c’est une opération commerciale très réussie, mais quand on vit au Japon, on sait que ce n’est pas une raison aussi simple, voire simpliste, qui est en jeu ; c’est aussi, c’est surtout dû à la structure de l’organisation de la société et des rapports entre les individus.

COMMENT CES CARTES SONT REMISES AU DESTINATAIRE

Je vous entends me dire : par la boîte aux lettres, pardi ! Qu’est-ce qu’elle nous raconte encore ?

Oui,dans la boîte aux lettres, mais avec une particularité qui doit demander une organisation assez remarquable : pour chaque destinataire, elles sont soigneusement rassemblées au fil des envois, pour toute "nengajo" envoyée avant le 20 décembre, pour être livrées en même temps le jour J.

Le Premier janvier, les facteurs prennent très solennellement le départ de la poste, après une petite cérémonie, pour aller mettre dans chaque boîte à lettres le paquet plus ou moins gros retenu par un élastique, qui lui revient.

Ce système a été instauré en 1906, et ce qui est remarquable, c’est qu’on arrive toujours à le maintenir malgré le nombre de cartes.
C’est une des occupations de cette journée de regarder les cartes reçues, faire le pointage des personnes à qui on n’en avait pas envoyé et à qui il faudra répondre, ceux qui n’écrivent plus, ceux qui sont des nouveaux venus à ajouter à la liste pour l’année suivante…  C’est tout un travail ! 

Mais c’est vrai que cette tradition a du bon aussi: elle permet de garder le contact avec certaines personnes, ou facilite les choses pour reprendre contact avec des relations qu’on avait peut-être un peu négligées.


Publié dans traditions

Commenter cet article

Armide+Pistol 15/03/2011 00:58



J'aime échanger sur le net, mais rien ne vaut la carte papier en ce qui concerne les voeux. 



siobhan 20/02/2011 21:56



Génial, la carte en illustration est magnifique



mouna 28/01/2010 21:08


j'ai deja vu ces cates de voeux car mon cousin nous en envoie chaque année
par contre je connaissais pas tout ce rituel
mouna


Bea kimcat 12/11/2009 13:59


Non Mimisan, jamais !!!


Bea kimcat 10/11/2009 19:37


Je viens de lire !!!
C'est tout à fait surprenant...
J'aime bien écrire et recevoir des cartes pour le nouvel an...


Mimisan 12/11/2009 08:16


Mais atteins-tu ce genre de moyenne?????