Marseille Yokohama en bateau en 1969: de Colombo à Bangkok, Singapour, Hong Kong, Kobe, Yokohama...

Publié le par Mimisan

undefinedEmportée par divers autres sujets et actualités, je n'ai finalement pas encore terminé le récit, même peu détaillé, de ma grande traversée non pas du désert mais des océans me menant à ma vie au Japon.
Vous pouvez trouver les étapes précédentes dans la catégorie "un peu de moi...".
La dernière fois, je vous ai laissés à ce qui s'apppelait encore Ceylan la paisible, devenu Sri Lanka la déchirée.

Pour vous faciliter votre repérage géographique, je remets la mappemonde avec le tracé très mal fait de notre itinéraire.

Je précise tout de suite aussi que cette fois, les images sont empruntées au net et non pas ma production personnelle contrairement à mon habitude.



BANGKOK

Après Colombo, destination Bangkok. Un nom qui me fait rêver. Par ses consonnances, déjà, il fait très exotique. Et on pense aux palais et temples biscornus





son fleuve et ses canaux appelés klongs


Oui, tout cela existe encore, même si, bien entendu, la ville a un peu changé depuis. J'y suis retourné pour raisons professionnelles il y a 7 ou 8 ans. J'ai pu constater par moi-même que les fameux embouteillages n'étaient pas une légende mais une réalité. Quand j'aurai le temps de retrouver les videos que j'avais faites et de m'en occuper, je vous en ferai profiter.

En octobre 69, mon arrivée dans cette ville s'est faite de toute autre façon. J'étais à bord d'un navire qui remontait le fleuve et ses rives verdoyantes jusqu'à Bangkok même. Je voyais défiler ces scènes d'un autre univers à travers le hublot de ma cabine, allongée sur ma couchette, en train d'essayer de faire passer une belle gueule de bois undefined. La veille au soir avait eu lieu une grande soirée avec déguisements qu'on confectionnait soi-même pendant les heures de traversée depuis Colombo. Le commissaire de bord mettait un peu de matériel à notre disposition dont du papier crépon, des choses comme ça. Un peu aidés par nos amis artistes, nous avions banalement fait "la fleur et le papillon" parce que facile à réaliser étant donné ma maladresse notoire. En plus, ça faisait pointe d'humour de la part d'un couple tout juste marié. Et figurez-vous que nous avons gagné un prix, qui était même peut-être le premier, à ma très grande surprise. Et on nous a offert à boire tant et plus. D'où la gueule de bois pour l'arrivée à Bangkok. Là, nous avons eu le traditionnel tour d'horizon et le lendemain matin, excursion au marché flottant.

SINGAPOUR
L'escale suivante était assez rapprochée, puisqu'il s'agissait de Singapour. Escale rapide dont j'ai assez peu de souvenirs. J'ai vu cette ville il y a 6 ans.


Il n'existait pas grand chose de tous ces buildings à l'époque. Franchement, je préfère Kuala-Lumpur; de loin.Dans ce blog, j'ai déjà montré quelques photos que j'ai prises à Singapour il y a 6 , dont l efameux hotel historique Raffles.

HONG KONG

j'aime les arrivées et les départs en bateau. Cette approche de la terre, du rivage, la montée à bord du pilote, le bateau pilote qui aide nos gros bateaux pour les manœuvres de "parking" que représente l'ammarrage, les bruits des chaines d'ancre que l'on descend ou que l'on monte, les cordages qu'on lance, les marins d'un côté les employés du port de l'autre qui se lancent des appels aux sonorités à chaque fois différentes, les odeurs aussi, c'est un moment que je n'ai jamais manqué, même à Bangkok, même avec de petits passages en ferry au Japon.

L'approche du port de Hong Kong est particulièrement fascinante. Jusqu'à son point d'accostage, le navire fraye prudemment son chemin dans un pullulement de bateaux à moteur, de jonques, d'embarcations très diverses, mais aussi les îles comme Lantau où se trouve le nouvel aéroport (dommage pour le calme de cette île, tant mieux pour le cauchemard des atterrissages et décollages où l'on rasait les buildings et la surface de la mer). Le tout bordé par le front de mer et ses tours de plus en plus nombreuses. Le soir, il y a une esthétique urbaine de ces lumières que l'on ne peut nier même si on préfère autre chose.


(un clic sur la photo vous mènera au site auquel elle appartient)


Et une fois que l'on est à terre, il y a toutes les petites rues aux enseignes dans tous les sens, avec tous ces signes qui semblent cabbalistiques quand on n'est pas habitué.


C'est très dépaysant de se sentir analphabète... Et là, on trouve la foule asiatique, le bruit, le grouillement.
A l'époque, Hong Kong était une sorte de paradis pour les achats. C'est ainsi que j'y avais acheté 2 paires de chaussures, dont celles que j'ai mises pour mon arrivée à Yokohama avec les conséquences que certains d'entre vous on déjà lues (là, j'ai envie de remettre mon toutou qui se tord de rire). Hong kong, nous y sommes retournés 3 fois, la dernière remonte maintenant à 18 ans en revenant des Philippines avec ma mère et en retrouvant mon beau-frère ainé et sa femme. Mais ça, on n'avait pas prévenu maman pour lui faire la surprise. Ensuite, on était allé tous ensemble à Canton.
Et une chose est sure, on mange bien dans cette ville. Même au restaurant de l'aéroport, c'est dire!

KOBE
L'un des plus grands ports du monde. Quelques anées plus tard, j'y vivrai un gros typhon.
Mes premiers pas sur le sol japonais, mon coeur fait boum boum.
Pour mon mari, reprise de contact avec son pays 4 ans et demie après. Il était vraiment l'étranger dans la ville! Curieusement, les chauffeurs de bus, les employés de restaurants essayaient de lui parler un anglais qu'il ne savait pas, et eux non plus d'ailleurs. On le prenait pour un étranger. Peut-être parce qu'il parlait en français avec moi et que dans sa présentation, il avait été un peu contaminé par son séjour en France où il s'était très bien adapté.
Moi, je trouvais tout follement étonnant, même la petite dame habillé en mompei qui faisait le ménage du parc public et mon mari se moquait presque de moi.
Il y a pourtant eu un détail très cocasse grâce à lui. Dans les petites rues à la recherche d'un retaurant pas trop cher où diner, on voyait partout des panneaux avec des noms et 1F ou 2F ou 4F. Qu'est-ce qui pouvait coûter 1 ou 2 ou 4 francs????? Ce n'était évidemment pas ça,mais l'indication de l'étage de tel ou tel resto ou bar
undefined. Avec ça, on était bien parti pour démarrer la vie au Japon!!!

C'est que le lendemain était le grand jour: lui qui retrouvait sa famille, moi qui la découvrais.

YOKOHAMA, TERMINUS le 20 octobre 1969

J'ai déjà raconté ici cette journée historique.

Aujourd'hui, je suis en mesure de présenter une photo de mon débarquement, photo, retrouvée par mon frère et ma fille. Mon mari n'y figure pas, il doit être en train de parler avec sa mère sans doute, à moins que ce soit avec l'un de ses frères. Le monsieur rondouillard au premier plan est le plus jeune des frères (mon mari est celui du milieu dans une fratrie de 5 garçons). Le monsieur près de moi à l'arrière plan était précedemment consul à Paris, je le connaissais déjà bien. 

Voilà donc la photo:

Yokohama-arrivee-69.jpg

Voilà voilà...

Je vous ai encore donné beaucoup de lecture. Peut-être beaucoup trop, pas sur du tout que vous soyez tous allés jusqu'au bout. Mais je voulais en finir avec ces étapes sinon je risquais de trop trainer encore...

Ça me fait tout drôle de penser qu'il y a tant de temps de tout ça, que c'était en un autre siècle... maintenant, ce genre de voyage n'est plus guère possible. Les bateaux mixtes de ligne régulière, ça n'existe plus. J'ai bien conscience que ça peut faire un peu vieille bonne femme de dire ça, mais tout est allé si vite ces 30 dernières années...


 
Mes deux blogues sont inscrits au concours du Festival de Romans.

Je remercie ceux qui ont déjà voté pour ce blog.
Et je serai très reconnaissante à toute personne qui aura pris les quelques minutes pour voter pour moi et qui aiderait ainsi la chance pour que je puisse faire partie des nominés de ma catégorie ou tout au moins que je ne sois pas éliminée de façon trop ridicule :lol: il n'est pas nécessaire d'être soi-même blogueur pour voter

Le blog "Voyage culinaire avec Mimisan" est dans la catégorie "blogs cuisine" --->CLIC pour voter.
 Ce blog "Japonica d'une gaijin " est dans la catégorie blogs voyage ---> CLIC pour voter .
Attention:
vous recevrez un mail avec un lien à cliquer pour valider votre vote
 Pensez à regarder dans les spams, avec certains fournisseurs, c'est là qu'ils arrivent.

Moi-même je ne manque pas de voter pour les uns et les autres.

Merci encore pour votre aide.


Commenter cet article

Hélène 11/04/2008 02:50

J'ai passé un très bon moment à vous lire. Votre voyage en bâteau fut une belle aventure, une vraie (beacoup plus exotique qu'un direct Paris-Tokyo pour sûr). Merci d'avoir partagé ces récits, photos et souvenirs. Tout cela était très prenant.

Mimisan 12/04/2008 16:19


C'est sur qu emaintenant, ça fait vraiment récit d'un autre temps!!!
Bon séjour au Japon.


Clo 14/03/2008 16:04

Très beau voyage en réalité infaisable maintenant.D' accord avec toi pour dire que tout a été très vite, trop vite ces 30 dernières années Bises d' Izmir :0010:

Véro 12/03/2008 17:36

Ah chouette, encore de la croisière. Mais ceci c'était plutôt une traversée bien que le terme s'utilise souvent pour passer d'un côté à l'autre d'une mer ou d'un océan. Je fais la distinction entre la croisière d'agrément, même avec escales et l'utilisation du bateau pour rejoindre une destination. C'est cette dernière qui a ma préférence.Véro

Mimisan 12/03/2008 17:58

Je suis entièrement d'accord avec toi.D'ailleurs, j'ai bien employé le mot "traversée" en début d'article; et les autres étaient des croisières. Chacune un peu particulière.

Maryquior 12/03/2008 05:29

Quel beau travail ! Félicitations pour par la qualité et le c^té sophistiqué de votre blog.38 ans au Japon une tranche de vie Mes meilleures salutations, Maryquior

Melly 11/03/2008 17:54

Hey, tu as vu on est "voisines" avec un avantage pour toi, sur les ficelles d'Anna K !! Félicitations à toi !!!j'ai mis mon score et  invitation à visiter les blogs chez moi, j'attends tes encouragements !!!bien sûr '"ai voté" pour "Romans" pour tes deux blogs !!!(je ne participe pas )

Mimisan 11/03/2008 18:22

OK, faudra que j'aille voir tout ça; ça sera pour demain...