Shiborizome

Publié le par Mimisan




Pour le titre, j'ai employé un mot qui vous paraît peut-être étrange. C'est le nom japonais d'une technique de teinture à motifs qui est particuilière à l'Asie du Sud en même temps qu'au Japon.
Nous sommes là à nouveau sur la route sud de la soie qui en même temps que cette noble matière drainait diverses techniques, divers objets aussi.
Cette technique est le plus souvent associée à la teinture aizome, une belle teinture indigo d'un bleu profond, comme vous voyez sur la photo titre.

Les photos qui illustrent cet article ont été prises dans le Yunnan, en Chine du sud ouest.

Shibori vient du verbe shiboru, nouer, et zome, c'est "some" dentalisé à l'intérieur d'un mot composé et c'est du verbe someru, teindre. Une fois que l'on sait cela, on commence à savoir de quoi il s'agit.En suivant des motifs, le tissu est cousu à petits points serrés et les zones plissées sont enrobées de fil.
Vous allez tout de suite comprendre le travail minutieux dont il s'agit.






Au village agricole de Baisha qui est à vingtaine de kilomètres de Lijiang, on voit beaucoup de ces nappes étendues comme pour sécher ou prendre le vent, en attendant l'acheteur.





oshibori-11.jpg

Elles sont vendues dans la vieille ville de Lijiang aussi,bien sur, mais pas dans le centre (géographique) même. D'ailleurs j'en ai acheté plusieurs, pour mon usage personnel et pour des cadeaux. Ici nous voyons surtout des grandes, mais il en existe des plus petites aussi et elles sont très utilisées dans les restaurants et arrêts buvettes de la région, y compris à Kunming.





Au Japon, on utilise cette technique, ou je pourrais dire "cet art" sur la soie, avec de belles teintures naturelles, produisant ainsi kimonos et vestes haori du plus bel effet. Malheureusement les deux photos qui suivent ne sont pas de très bonne qualité: elles ont été faites avec mon ancienne caméra.On ne voit pas le kimono entier,mais ce sont des pièces de prix. Je me souviens que ma belle-mère en avait un, d'une belle couleur discrète et délicate, qui avait beaucoup d'allure.





Comme les quelques exemples que j'ai pu vous donner permettent de le voir, on peut obtenir toutes sortes de motifs. Je vous donne le lien d'une page web très bien faite sur le shiborizome où est bien montré le dessin et nouage puis le résultat. ---> CLIC. Cette page vaut vraiment le détour. Egalement: ---> CLIC. J'ai vu aussi qu ele symposium international du shibori aura lieu cette année en France en novembre ---> CLIC.

Je termine cette page avec un gros plan sur le profil et la belle coiffe de mon modèle du haut de page.


Publié dans traditions

Commenter cet article

jo99 06/03/2008 16:50

OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOrôô bah c'est beau chez toi ! :D zou un vote de pluspour toi pour le festoche de romans ! :DOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO

christophespb 03/03/2008 14:53

Bonjour Mimi,Chapeau ! Les photos qui illustrent ton article sont particulierement superbes :DBises, Christophe

Clo 03/03/2008 13:24

Absolument époustouflant ! J' étais admirative devant les quilts, mais là , vraiment, je ne trouve pas mes mots. Arriver à faire tous ces petits noeuds, coutures de manière aussi fine, régulière et symétrique ! Je bée ! Tu as bien fait de finir avec le portrait. Elle est si belle !Bisous Mimi et bon lundi :0010:

:0038: Dany :0059: 02/03/2008 15:07

Bonjour de Canton en Chine,très bel article avec de bien belles photos , bon dimanche :0059: bye

Louis CHATEL alias Gros Louisi 02/03/2008 11:40

Toujours très belles photos... bon WE :0085: