Billet d'humeur, à propos d'un fait de société japonais...

Publié le par Mimisan

Jeudi , le fils d'une actrice a été arrêté par la police. Il a 28 ans. C'est la 3e fois en 10 ans.
Il risque une peine très importante.
Le chef d'accusation: il avait de la drogue sur lui.

D'accord, je ne suis pas favorable à la drogue, mais

MAIS

pendant 2 ou 3 jours, on en a parlé à longueur de temps comme s'il avait commis un épouvantable crime de sang. A longueur de journée. Il y a des  fautes bien plus graves qui sont escamotées ou presque.. On mélange tout.

Et ce qui m'a particulièrement irritée aussi, c'est un autre aspect du comportement social japonais ainsi que celui des médias.
La mère, actrice je le rappelle,  a tenu une ou 2 conférences de presse. Pour s'excuser.  S'excuser que son fils - de 28 ans - n'ait pas un meilleur comportement social; qu'elle n'ait pas été une meilleure mère plus efficace; qu'elle ait été une mère qui travaille alors c'est peut-être pour ça aussi; qu'elle ait passé toute la soirée de la veille à pleurer; que tout le monde soit dérangé à cause d'eux... que sais-je encore!!!

Et le père alors? Où il est dans tout ça?

Ben voyons!

Et les "journalistes" qui en rajoutaient je ne sais combien de couches pour la culpabiliser encore plus, la tourmenter sans pitié avec des questions stupides, accusatrices, indélicates, au lieu de la laisser tranquille...

Tout un aspect social japonais était là caricaturalement mis en évidence.
Entre autre, la mère, la femme a toujours tort. Surtout si ce n'est pas une femme au foyer.
Jai connu ça aussi. Il était évident que si ma fille était souvent malade, c'était parce que j'étais une mère négligente du fait que je travaillais au lieu de me consacrer 100% à son bien-être par ma présence 24h/24. Ce n'était surtout pas de la faute des médecins qui ne voyaient même pas qu'il y avait un problème de végétations  et que s'en occuper aurait nettement amélioré la situation. Tellement plus facile de culpabiliser la mère qui travaille, même si elle est quand même relativement très présente...

Et dans le cas des news dont je parle, ce côté voyeur des Japonais qui semblent se délecter plus que d'autres du spectacle de la douleur d'un(e) autre.

Et on confond trop information et indiscrétion malsaine.

Et cette femme n'avait pas à s'excuser d'avoir causé du tort à tout le monde. Quel tort?! Pffff...

Il y a des trucs comme ça, qui m'énervent par moments!

J'avais déjà parlé ici de la grande sévérité japonaise à l'égard de la drogue, je vous renvoie à cet article ---> CLIC.

Et pour se quitter quand même sur une note plus souriante:

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Publié dans société

Commenter cet article

El Nino 28/11/2007 19:40

On a tjs cette caricature du Japonais sérieux et travailleur, responsable aussi. Cela semble être vrai à l'extrême.

Vive la presse !

Véro 25/11/2007 14:56

C'est une société très culpabilisante. je me demande si on peu, comme ici en Europe, vivre sans en tenir compte. Plus facile peut-être pour l'étranger que pour le Japonnais.
Véro

tina 22/11/2007 00:40

.."et pour se quitter sur une note plus souriante".... hihi... je m'attendais à voir une jolie photo bien fraiche et pétillante.. et ... et chassez le naturel... votre inconscient parlera pour vous... je plaisante... je comprends ton coup de gueule et ta "bonne éducation" qui gentille ment nous propose une petite photo... fort jolie... mais pas pétillante comme je m'y attendais... amusant non????

Mimisan 22/11/2007 18:02

Je mme sui sdit après coup qu'il y auarait peut-être quelqu'uun pour avoir cette idée là. C''était toi :DMais si je ne place pas maintenant mes photos d'automne... :lol:

Sudoksa 20/11/2007 12:07

Exactement le même phénomène en Corée.
Le genre d'évènement qui fait perdre aux parents leur fierté. J'ai parfois moi aussi du mal à comprendre. C'est juste une question de culture.
Imaginez alors un peu ce que peuvent ressentir les parents du jeune (Coréen) qui a tué 32 étudiants à l'Université Américaine de Virginia Tech...

Mimisan 20/11/2007 18:24

Remarque, our le dernier exemple qu etu donnes, n'importe quels parents seraient effondrés, catastrophés ;-)

jean-marie (Lambert Palis) 19/11/2007 21:01

bonsoir, Mimisan...
C'est sérieux et je trouve très grave ce que tu nous dis-là. Je crois, puisque tu nous le dis, qu'il y a quelque chose de typiquement japonais, mais dans le genre "voyeurisme" nos médias, poussés dit-on par "l'opinion publique" en rajoutent chaque jour un peu plus et rattrapent le retard... Rachida Dati, que je n'aime pas plus qu'un autre membre du gouvernement (et je ne les aime guère) se trouve harcelée parce que deux de ses frères ont des problèmes de drogue (peut-être un peu plus grave que ce que tu nous racontes). Voudait-on la voir éclater publiquement en sanglots ?
tu termines heureusement sur une note plus gaie...
Excuse-moi, je me suis peut-être laissé emporter...
amicalement
jean-marie

Mimisan 20/11/2007 18:23

L'exemple que tu donnes est bien triste aussi; je ne pensais pas qu'en France on était comme ça aussi à c epoint. Non non, tu ne t'es pas du tut emporté, c'est plutôt moi qui qui m'énerve aps mal à ces choses là