Un quartier spécialisé de Tokyo, pour les "butsudan"...

Publié le par Mimisan

A Tokyo, beaucoup d'activités sont réparties par quartier. Pour l'électronique, pour les bouquinistes, pour un certain type de fringues pas cher et les tissus, pour l'équipement de restaurants etc.

Quand je vais à Kappabashi (vaisselle, équipement de cuisine et pâtisserie...), je descend à la station "Tawaramachi". Quand je fais surface à l'extérieur, je tombe sur les magasins du quartier spécialisé pour les fourniturees d'objets de culte.

Il faut savoir que traditionnellement au Japon, il y a dans la maison l'autel des ancêtres qu'on appelle "butsudan". Il en existe de toutes les tailles et de tous les prix.

Edit imposé par un des commentaires: ne pas confondre l'autel des ancêtres avec le caveau familial. Et si, il y a des cimetières au Japon; j'ai en préparation un article sur les rites funéraires au Japon, je vois qu'effectivement il s'impose.

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us
On trouve aussi des objets destinés plutôt aux temples et sanctuaires et non à un usage familial; mais si on a envie d'en mettre un dans son jardin, on sait où aller.

Image Hosted by ImageShack.us
Dans la vitrine, à gauche, les plaques verticales noires sont destinées à recevoir le nom posthume et être placées dans le butsudan.En bas à droite, vous reconnaissez des bruleurs d'encens.

Image Hosted by ImageShack.us
Et il y a aussi l'autel shinto que lui, en principe, on place dans l'entrée; il cohabite dans une même maison

Image Hosted by ImageShack.us
Evidemment, tout ceci exige davantage la maison individuelle un peu spacieuse. Au butsudan, on place aussi les offrandes: le riz, les fruits, la part pour le défunt du plat du jour... ainsi que les batonnets d'encens.
En ville, cette tradition se perd.

La prochaine fois que je pourrai aller chez ma belle-sœur (femme de frère N°1) je penserai à photographier le butsudan familial.


Publié dans bouddhisme - zen…

Commenter cet article

Aixue 13/11/2007 08:29

En Chine aussi ils ont des hotels aux ancetres dans les maisons, mais souvent ce ne sont pas des petites maisons, simplement de l'encens et un panier de fruit sur une petite table... Y'en a meme dans les magasins, les restos... au Japon aussi ?Sinon pour les cimetieres, ici ils ont des caveaux a urnes, en tout cas moi je n'ai vu que ca. Mais les urnes restent dans le caveau (je ne suis encore jamais entree, je sais pas trop comment ca se passe) et sont sorties pour les celebrations (brulement d'encens, de faux argent et tout le tralala), jamais ramene chez soi. Est-ce comme ca aussi au Japon ? On attend ton article !Bonne semaine, biz

Véro 13/11/2007 05:03

Toujours ce sens de l'esthétique dans le rangement des objets. HS : aurais-tu quelques tuyaux sous forme de lien sur les samourais ? C'est pour aider une jeune amie qui fait un travail sur le sujet. Véro

Mimisan 13/11/2007 08:09

Pour l'instant je n'ai rien spécialement en tant qu elien, mais je pourrai peut-être indiquer un livre ou deux.

jean-marie 12/11/2007 17:12

Excuse-moi, Mimisan...Il me faudra changer de lunettes... je n'avais pas vu dans tes thèmes le chapitre "Boudhisme zen" pourtant en bonne position !Il me semble d'ailleurs y avoir déjà fait un petit tour mais je vais m'y plonger avec délectation...Merciamicalementjean-marie

Annick 10/11/2007 21:14

là,je découvre......c'est une coutume que je ne connaissais pas....c'est très intéressant et j'attend ton article sur les rites funéraires.non,l'eau de la mer n'est pas froide...plutôt chaude.....mais je ne me suis pas baignée...je ne me suis baignée que très rarement en Guyane....avec la couleur de l'eau ,on ne voit pas le fond...et il y a souvent des vagues....ce jour là,il y avait beaucoup de vent.bon dimanche,bisous. 

Clo 10/11/2007 18:15

Vu la place que ça prend, je ne suis pas vraiment surprise qu' il y en ait peu en ville. Mais puisque cela fait partie de la culture, pourquoi les architectes n' incluent-ils pas une espace réservé à cet usage dans leurs plans.Tu parles de Frère numéro1, et ça me rappelle Han-Suyin avec  1er Oncle, 3ème tante....  Comme elle, c' est une expression courante, usuelle, ou au contraire une commodité de langage?Bonne nuit Mimi et merci pour ces explications :0010:

Mimisan 10/11/2007 19:01

Bon.Ça me fait penser à faire un billet sur ce genre de chose...