Quelques explications sur l'encens

Publié le par Mimisan



encens-Kamakura-1.jpg Fichier hébergé par Archive-Host.com


Certains d'entre vous se sont posé des questions à propos de l'encens. J'apporte donc aujourd'hui des éléments de réponse.

L'encens utlisé dans les pays chrétiens et du Moyen-Orient est la résine d'un arbre appelé Boswellia sacra de la famille des Burséracées. Cet arbre serait originaire de ce qui est maintenant le sultanat d'Oman. On le trouve également en Somalie, au Yémen; en Inde, c'est surtout la variété Boswellia serrata , dont le produit est l'oliban, qui est cultivée.
C'est l'arbre mâle qui est exploitable au bout d'une dizaine d'années, si on veut un produit de qualité.
La résine d'été (recueillie en automne) donne l'encens blanc; celle d'hiver (recueillie au printemps) donne l'encens roux.

Ce que nous désignons sous le nom d'encens pour la Chine, le Japon, l'Inde etc, est fait à base de bois de santal, cet arbre si odoriférant qu'il a été beaucoup utilisé en parfumerie aussi (en tant que fixateur pour capturer les arômes de tête des autres huiles essentielles, d'après ce que j'ai pu voir). Un bois qui pousse principalement en Inde, au Népal, en Australie, à Hawaii; mais aussi en Indonésie.

Les utilisations religieuses.

Le mot français vient du latin ecclésiastique vers 1135, "incensum" = matière brûlée en sacrifice. Mais déjà les racines plus anciennes portaient à ce genre de sens.
Un grand nombre  de religions ont fait usage de l'encens pour honorer les dieux: Baal, Yahvé dans l'Ancien Testament...qui devaient aimer ces vapeurs.
Pour le christianisme: il parait qu'il y a un passage de l'Exode où Yahvé précise à Moïse la composition du mélange qui devra être brûlé pour lui, précisant bien que ce devra être lui être très exclusivement réservé.
Notons aussi que l'encens faisant partie des cadeaux apportés par les Rois Mages, ce qui atteste de la grande valeur qui lui était accordée: considéré comme plus précieux que l'or...

Les Egyptiens aussi en faisaient une grande consommation.

Dans le bouddhisme, le santal correspond au Bodhisattva Amitabha
Les senteurs de santal sont considérées capable de transformer les désirs et de conserver l'attention d'une personne s'exerçant à la méditation.

Au Japon, on dit qu'il faut avec la main, porter la fumée d'encens vers la partie du corps que l'on voudraient voir en meilleure santé.
 
Fichier hébergé par Archive-Host.com
Les Chinois ne m'ont pas vraiment donné l'impression de faire la même chose.

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Par ailleurs, il y a une variété de formes, de tailles, de parfums des encens asiatiques. Au Japon, ce sont essentiellement des petits bâtons fins. On les place à l'hôtel des ancêtres, sur la tombe où l'endroit pour ça est prévu tout comme celui pour les fleurs, égalment au temple...
Il y a aussi l'encens sous forme de poudre; c'est celui que l'on utilise par exemple lors d'une cérémonie funèbre ou associée (comme prière d'anniversaire du décès)
En Chine, j'en ai souvent vu des gros comme ceux-là:

Fichier hébergé par Archive-Host.com
mais ils ne sont pas exclusivement utilisés. Lorsqu'on s'agenouille pour faire sa prière à l'intérieur du sanctuaire, ce sont des bâtonnets fins assez longs que l'on met.

J'espère que ceci répond bien à quelques unes de vos questions.

Au plaisir de vous lire dans les commentaires.


Publié dans traditions

Commenter cet article

Véro 22/10/2007 18:10

Eddy savait où chercher. je te mets un petit lien.http://www.info-bible.org/lsg/02.Exode.html#30Véro

Véro 21/10/2007 21:34

Chère Mimi,Eddy te fait dire que le passage dont tu parles dans la bible serait probablement celui de Exode chapître 30 versets 23 à 38.Merci pour cet article très fouillé. Jaurai probablement l'occasion d'y revenir.Véro

Mimisan 22/10/2007 15:57

ExactJe n'avais pas écrit cette précision; Wikipedia limite aux versets 34-37; il faudrait que je prenne le temps de chercher pour savoir à quels versets effectivement nous limiter lolTu diras à Eddy que je suis impressionnée par sa science...

:0091: lili-Flore :0010: 12/10/2007 11:59

je suis contente d'en savoir un peu plus sur ce produit que j'utilise pour parfumer sans en connaitre la signification, merci à toiPour ma visite de l'Aven, je suis un peu claustrophobe mais surtout dans les petits espaces genre ascenseur, je préfère monter à pieds sur devant l'ascenceur 3 personnes attendent pour 4 places d'autorisées, c'était ce qui se passait où j'habitais avant. Je peux te dire que dans ce grand espace à part le coeur qui battait un peu vite, pas d'angoisse.bonne journée, le soleil pointe enfin son nez, peut-être vat il resté.bisous

Mimisan 12/10/2007 14:16

Et puis apparemment, ces grottes avaient des salles assez vastes :DProfite bien de ton soleil ;-)Bises

Clo 10/10/2007 13:50

Merci pour ces renseignements Mimi :)De tous les parfums , le santal est mon préféré.....je trouve son odeur très reposante physiquement et mentalement.Bisous et bonne journée :)

Mimisan 10/10/2007 18:33

Et on ne dira sans doute jamais assez le charme d'un eventail aux montants de bois d e santal...

busard 10/10/2007 12:16

Flap ... l'oiseau se pose ... attiré par l'odeur de l'encens sûrement ... intrigué !

L'oiseau lit ... il lit beaucoup ... toujours plus intrigué ... impressionné aussi par cette trajectoire qui est la votre ... quelle richesse ... quelle tempérance ... mais aussi cachée et bien dissimulée une souffrance lancinante ... qui semble due à l'éloignement.

Aishiteru ... que ne nous fais-tu pas faire ?

Merci en tou cas de ce grand bol d'air frais ... si éloigné de notre quotidien quelquefois si gris et triste.

Poétiquement votre

busard

Mimisan 10/10/2007 18:42

Merci pour ce joli commentaire :D