Rubric-a-brac a propos de "ma"Chine

Publié le par Mimisan

Hier j'ai passe du temps à écrire un bel article où les fautes avaient éte corrigées, et ce qui a été publié... rien du tout!!! Je le refais mais ce ne sera pas tout à fait pareil

Je dis "ma" Chine avec des guillemets: à mes yeux, cela s'impose, chacun de nous ne détient qu'une parcelle de vérité de ce dont il parle, tout particulierement quand il s'agit d'un pays . 
Ce sont des impressions et observations de quelqu'un qui à commencé à voyager dans ce pays au printemps 88, quand c'était encore les débuts de la liberalisation des voyages. Et nous nepartions pas avec des tours organisés, mais en voyageurs indépendants qui n'avaient pas forcément réservé ni hotel ni train.
Des expériences assez amusantes.
Et je me souviens qu'a Suzhou, l'employé de la CITS nous avait dit qu'il valait mieux aller vérifier l'autorisation d'aller là où mon mari en avait decidé, un endroit un peu reculé sur les bords du Grand Lac. Nous nous sommes donc rendus tout les trois au "KGB chinois". Assez austère, mais pas de problème. Expérience qui ne s'oublie guère. On nous avait fait attendre assez longtemps dans une salle un peu vide (c'était le temps de trouver la personne parlant un peu anglais) et mon mari et ma fille commençaient un peu à faire les pitres; je leur avais conseillé d'arrêter, disant que quelque fois, ces temps d'attente, c'était aussi pour observer discrètement les gens :lol:
Je me souviens aussi des guichets d'achat de billets aux gares: les Chinois se grimpant quasiment les uns sur les autres pour être les premiers  passer au guichet...

Pendant pas mal d'années aussi, il y avait double monnaie: celle des Chinois, celle pour les visiteurs etrangers. Il y avait aussi les fameux Magasins de l'Amitie où on ne pouvait payer qu'avec le monnaie pour étranger. A Pekin, à Shanghai, à Canton, on était souvent interpelle pour "change money" qui se faisait avec discrétion pour ceux qui s'y lançaient. Mais l'année après Tian en Men, il n'y avait plus rien de tout ça a Pekin, un grand nettoyage avait été fait...

Quelques années plus tard, monnaie unique, plus de Magasins de l'amitié, le choses plus simples, de plus en plus de produits variés, de qualite, de marques disponibles partout...

La Chine change, elle change très vite.

Toujours l'impression que les Chinois savent merveilleusement bien "glander" mais en meme temps une grande impression de vitalité. Et les femmes sont beaucoup plus travailleuses.

Il y aura une suite a ce billet qui devrait cette fois être publie normalement

Publié dans Chine

Commenter cet article

soleil51:0010: 04/09/2007 08:33

Bon mardi et gros bisous de la terre des pharaons ! ! !@nne marie qui pense fort à toi  

Véro 03/09/2007 20:12

Si tu as accès à tes coms, tu vois que nous pensons à toi. Véro

shinobipark 03/09/2007 18:34

C'est une jolie expression "les magasins de l'amitié" ! Bisous.

soleil51:0010: 03/09/2007 16:11

Bonne semaine et bizettes du pays de Râ ! ! !@nne marie 

Trisha 03/09/2007 00:43

Bonjour Mimi, j'espère que tu vas bien. N'ai pas encore eu le temps de lire tes derniers articles, mais je repasserais ces prochains jours. Te souhaite une très bonne semaine. Bisous