Vacances d'été et leurs traditions: obon-yasumi et sato-gaeri

Publié le par Mimisan

Tokyo est calme.
Très très calme.
Les routes sont encombrées.
Très très encombrées.
Mon concierge est parti.
Beaucoup de mes voisins sont partis.
Des petits magasins de quartier vont être fermés pour 3 jours.
Quel calme!

Les routes sont encombrées
Les cimetières sont fréquentés.

C'est obon.お盆

Le moment de l'année où ceux qui nous ont devancées dans l'autre monde reviennent nous faire une petite visite amicale. Il faut donc bien les accueillir, leur faire la fête, leur préparer de quoi les régaler, danser avec eux sur la place du village (bon-odori), mais ensuite les aider à regagner leurs pénates actuelles: c'est bien qu'ils fassent un petit tour, ce ne serait pas bien qu'ils s'éternisent là où ce ne serait plus leur place d'où les visites au cimetière, les offrandes à l'hôtel des ancêtres, et parfois des coutumes très locales en plus.

C'est donc le moment de l'année, avec le Nouvel An, où l'on rend visite à la maison familiale, ce qu'on appelle ici "retour au pays natal" sato-gaeri 里帰り.

Maintenant, beaucoup de Japonais profitent de ce moment de l'année pour prendre une semaine de vacances à l'étranger: Hawaii, Guam, Saipan, l'Europe, l'Asie du Sud-Est... ça bouchonne aussi dans les aéroports.
Partant le 21, je devrais éviter le pire.

Dans la même série que celle des sushis, il y a une vidéo sur ce thème qui illustre bien - de façon caricaturée, et/ou ironique, ou humoristique, certains aspects japonais.
Je vais vous aider à suivre cette vidéo (de toute façon un certain nombre de choses se comprennent ou devinent par les seules images) Je mettrai éventuellement des commentaires qui se repèreront par les parenthèses et italiques.

- On rappelle d'abord que c'est une période d'hommage aux défunts, devant l'autel familial (butsudan)
- mi aout, de très nombreux citadins prennent un congé ---> chute de l'économie (caricature, c'est loin d'être le cas; et cette année, diverses entreprises d'électronique de pointe ne vont pas fermer pour pouvoir repecter les carnets de commande)
- Voyons donc un exemple: tout le monde en même temps ---> gros embouteillages, on se lasse, on s'ennuie, on passe l'ennuie et l'énervement de diversses manières: le tabac, le calcul mental (les Japonais y sont très forts, c'est vrai), regards envieux sur les belles voitures...
- Enfin on arrive à la maison natale, c'est déjà presque la soirée
- On donne des cadeaux: huile, pain, jambon (c'est vrai, mais sous une autre forme, super emballé, présenté et tout) mais aussi des choses qu'on ne trouve pas à la campagne (vrai, souvent) : livres "pour adultes", DVD, argent liquide (là, nous sommes dans le délire complet) mais le meilleur cadeau, c'est la présence du petit fils.
- C'est le moment de diner, sushi pour honorer les visiteurs (souvent vrai; par exemple aujourd'hui, nous sommes allés chez un de mes beaux-frères---> magnifique plateau de sushi; tout le monde apprécie et pas de travail pour la maitresse de maison: on le fait venir, mais c'est un peu un luxe) on met la garniture sur la boule de riz, on donne la forme, on mange (pour cette forme de sushi, c'est de la très haute fantaisie :lol:)
- Pour faire plaisir aux hôtes, vanter les charmes de la campagne: bon poisson, bon air, bonne eau, bons fruits et légumes, gens sympas... ne pas en faire trop non plus, sinon on va se demander pourquoi vous êtes allés vivre à la ville.
- Le matin: ils sont fachés, papa et fiston? non c'est l'entrainement matinal pour le kendo; le fils a encore des progrès à faire (présenté comme si tout le monde systématiquement avait ce genre de pratique, ce qui est plutôt pour caricaturer le manque d'exercice physique de la plupart des employés de bureau.)
- Pendant ce temps, les femmes préparent le petit déjeuner (c'est vrai que le petit déjeuner japonais est beaucoup plus nutritif que le français ou l'espagnol, mais là on caricature le côté petit plat dans les grands)
- Ensuite la séquence du père affalé devant la télé: la saison des tournois de baseball des équipes de lycéens; on défend l'équipe de son ancienne école, catastrophe si elle perd. (j'avais oublié qu'on va subir ça, ces match à la place des émissions habituelles pfffff)
- nouveau défi père-fils, cette fois pour le jeu de go
- les voisins viennent rendre visite aux citadins de passage, avec un cadeau, produits du terroir de préférence, mais il faut éviter les doublons
- une distraction d'été: sômen-nagashi, les nouilles qu'il faut attraper au passage
- autre jeu d'été: suika-wari, essayer de frapper la pastèque avec les yeux bandés. je pense comme le commentaire du film: c'est un peu idiot, surtout qu'n général ils font ça sur la plage, alors merci pour le sable!
-
Eté type: Nebuta matsuri à Aomori, bier garden, baseball, plage, concerts en plein air, tout se fait "shudan" c'est à dire en groupe, tout le monde ensemble (j'apprécie beaucoup de voir souligné ce groupisme des Japonais)
- Pour le repas: futomaki, qui sont ici d'une grosseur caricaturale; le pépé est gentil, il fait signe à l'autre de se joindre à eux, importance du bon voisinage à la campagne
- Une fois l'enfant couché, les traditionnelles histoires de fantômes en été, mais l'invité fait un flop (ces histoires sont supposées donner le frisson de peur qui va rafraichir dans la chaleur de l'été; en été le kabuki donne ce genre de pièce avec des mises en scène très efficaces)
- le lendemain matin, c'est déjà le retour, le busenessman japonais n'ayant pas le loisir de prendre de longues vacances. Les prochaines retrouvailles seront pour le nouvel an...
Et on affronte les embouteillages du retour...

Ouf! j'ai fini.
Maintenant, la vidéo.





Pour d'autres informations concernant obon et les cadeaux, mon article de l'an dernier: ---> CLIC.

Prochainement, je vous montrerai des photos de bon-odori prises à Tokyo la semaine dernière.

Publié dans traditions

Commenter cet article

:0091: lili :0010: 15/08/2007 14:30

merci pour le travail que tu as fait c'est plus facile pour tout comprendre. Ces fêtes sont utiles si cela permets de se retrouver en famille. C'est azmusnat de donner les cadeaux tout de suite en arrivant. Si tu est sous le feu du soleil c'et pas notre cas. Sniff Aujourd'hui pour faire comme tous les jours la pluie est au rendez vous du 15 aout et reste conforme à cet été pourri sur la région parisienne. Bisous doux pour une bonne journée

Mimisan 15/08/2007 17:42

POur les cadeaux:ce film, c'est aussi de la fantaisie, de la caricature; tel que c'est fait là, les cadeaux sont remis de façon contraire à l'étiquettte :lol:

Véro 15/08/2007 10:00

Pour la viéo, je la regardereai de retour en Europe. Je t'ai expliqué, ici c'est pas possible.  Véro

Mimisan 15/08/2007 17:32

Dommage pour toi Mais comme tu dis, c'est toujours possible au retour

Maurice le randonneur 14/08/2007 20:38


Mimisan 15/08/2007 17:48

Jolie nature morte

L'aventure Continue 14/08/2007 19:58

Cela doit être drôle d'avoir le calme dans la plus grande ville du monde. En tout cas, merci je ne connaissais pas cela. Pour les futomaki, merci pour la précision sur notre blog, l'erreur a été corrigé :-)Surtout que récemment on en a mangé ... j'avais complètement oublié que c'était des sushis aussi :DBonne journée, mille bises de Toronto

momo 14/08/2007 18:40

j'ai beaucoup appris de choses avec ton article ...merci je t'envoie quelques douceurs françaises ...

Mimisan 15/08/2007 10:53

Un vrai régal, merci :D