Rimbaud, Le Dormeur du Val, illustré avec une œuvre d'Anthony Gomley

Publié le par Mimisan

LE DORMEUR DU VAL

Image Hosted by ImageShack.us

C'est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.


Image Hosted by ImageShack.us

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

dormeur-du-val-3.jpg


Ces photos ont été prises au Musée en Plein Air Chôkoku-no-Mori, à Hakone. Cette œuvre a été réalisée par Antony Gormley en 1993 et a pour titre "Close".


A l'instant même où j'ai découvert cette sculpture, j'ai pensé au poème de Rimbaud et maintenant je partage cette émotion avec vous.



DSCN3314.JPG


Vous pourrez avoir une idée assez originale de son oeuvre en tapant sonnom dans votre moteur de recherche et en demandant la recherche images.

Ou bien en allant sur son site, la rubrique "chronologie" que je vous mets en lien. Il suffit de cliquer sur les titres pour voir l'œuvre. Vous verrez qu'il est très actif!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

joline 06/08/2007 09:49

ouch ... quelle émotion cette "installation" ! mo ije pense plutôt au "Limbes du pacifique" de Michel Tournier ..au passage où il ensemence la terre ...

Mimisan 06/08/2007 13:31

A ton tour de me remettre une belle œuvre en mémoireEt tellement plus "positive" que mon poème :D

BOULLET christine 05/08/2007 20:07

Bonsoir mimi,ce poême je m'en rappelle, j'ai clique sur le lien mais je n'aime pas trop le comptemporain à mon avis c'est parce que je de dois pas avoir les codes...hi..hi... c'est comme la peinture comptemporaine j'essai quand même d'apprendre mais pour la danse j'ai vu pas mal de spectacle à une époque il y a vait surement des trucs bien mais il yavait aussi des trucs nuls...dans les résumés c'était toujours interessant mais l'interpretation c'est autre chose...Bonne soiréechristine boullet

Mimisan 06/08/2007 04:38

C'est sur qu echacun puise selon ses propores goûts, sa propre sensibilité :D

danick 05/08/2007 13:50

En lisant ce poème,je le savais encore par coeur,comme il y a longtemps a l'école,seulement ,avec l'age j'en suis émue.Merci Mimisan

Mimisan 05/08/2007 15:43

Emue par les ouvenirs, mais sans doute aussi parce que tu as (re)découvert le vrai charme de ce poème ;-)Ton message me fait particulièrement plaisir, bises

Véro 05/08/2007 08:56

J'aime beaucoup de poème, mais la sculpture me fait un peu froid dans le dos. Véro

Mimisan 05/08/2007 15:35

Voudrais-tu dire qu'elle illustre trop bien? :D

jean-marie 05/08/2007 00:45

bonsoir,"le dormeur du val " a bien été mis en chanson et a d'abord été interprété par Yves Montand (Musique de Louis Bessières) puis effectivement par Serge Reggiani... Du beau monde  pour un beau poème...Amicalementjean-marie

Mimisan 05/08/2007 03:03

mais je n'ai trouvé l'interprétation ni de l'un ni de l'autre sur Youtube...Du beau monde parce qu'il le mérite bien.Bon dimanche